PAR AMOUR - VALERIE TONG CUONG - EDITIONS JCLATTES

Je ne m'attendais pas du tout à ce roman. J'ignorais comme la plupart d'entres nous que le Havre avait été totalement détruit par les Anglais, nos alliés, lors de la seconde guerre mondiale. Incroyable mais malheureusement vrai ! Un nombre effroyable de morts !

Les havrais étaient beaucoup plus protégés par nos occupants, les Allemands ! Cela ne m'étonne pas du tout au vu de toutes les anecdoctes qui m'ont été expliquées par mes parents et mes beaux parents et tous les ouvrages que j'ai lus sur cette triste période de notre Histoire. Aujourd'hui, les Historiens découvrent et essayent de comprendre ce qu'il s'est réellement déroulé. On en apprendra encore car on ne nous a pas encore tout dévoilé pour des raisons encore "inexpliquées".

Je comprends que les parents de Valérie aient souhaité que leur fille apprenne l'Allemand en première langue comme beaucoup d'autres havrais....

Le terme "boche" est beaucoup employé dans ce livre. Je le ressens mal car je me souviens d'un garçon qui "avait le malheur d'être le fils d'un Allemand", un garçon né 10 ans après la guerre. Un garçon qui se faisait traîter de "sale boche" dans la cour de l'école et dont l'instituteur n'intervenait même pas ! Tout comme dans les villages voisins. Tous ces enfants devenus adultes aujourd'hui se souviennent... et sont marqués. On n'oublie pas les traumatismes de l'enfance. Ces jeunes enfants français, nés de parents allemands, n'étaient pas, à l'époque, soutenus par les instituteurs. S'ils se défendaient, c'est eux qui étaient punis ! 

J'en ai parlé avec Valérie. J'en ai beaucoup parlé autour de moi. Cet ouvrage nous parle d'une période très difficile donc il ne se lit pas pour se détendre. Valérie s'est beaucoup documenté, a beaucoup interroger les habitants du Havre mais pas que... A lire.

Nous avons passé une agréable soirée en sa compagnie à la Librairie Passerelles de Vienne le 17 mars dernier. Je vous montre ci-dessous les articles publiés lors de sa venue dans le journal Dauphiné Libéré Nord Isère.

Une soirée chargée d'émotions où il y a eu quelques témoignages. Il aurait pu y en avoir plus mais tout le monde n'est pas encore prêt àparler de tout cela (enfin de la génération qui a vécu cette horrible période  quelque soit sa nationalité).

Par amour, n'importe quel être humain peut se surpasser. On tient debout, pour l'autre plus encore que pour soi-même. V.T.C.

Valérie Tong Cuong a publié dix romans, dont le très remarqué Atelier des miracles. Avec cette fresque envoûtante qui nous mène du Havre sous l'Occupation à l'Algérie, elle trace les destinées héroïques de gens ordinaires, dont les vies secrètes nous invitent dans la grande Histoire.

Valérie Tong Cuong est une personne adorable, agréable. Quelle merveilleuse soirée à la Librairie Passerelles ce 17 mars 2017. Valérie m'a dédicacé plusieurs ouvrages sortis en poche : Pardonnable, impardonnable - l'atelier des miracles (Prix de l'Optimisme) Providence. Donc, je vous reparlerai très bientôt de cette excellente auteure. 

Pour en revenir au Havre, un blog que je suis depuis pas mal de temps et dont l'on retrouve le lien dans Par amour : Havrais-dire (Le blog de Dan et Nicéphore), cliquez ICI -lien- http://www.havraisdire2.canalblog.com

VALERIE TONG CUONG - LIBRAIRIE PASSERELLES VIENNE - VENDREDI 17 MARS 2017ARTICLE DL - 17 MARS 201717362639_10212873145691889_6385175364770342677_n

Cliquez sur les articles pour les agrandir.
Je termine par un cliché que j'ai pris lors de notre excellente soirée et,
Je vous souhaite encore un doux week-end à vous tous.

17352273_10212847575732656_279566751765780039_n

Une photo a participé à 24 heures photo de la semaine dernière cliquez ICI.