Binchy and her hobbies

STEPHANIE WOLFF PARIS - COLLECTION ROBES DE MARIEES 2017.

COLLECTION 2017 - STEPHANIE WOLFF PARIS

DECO BLOG BINCHY AND HER HOBBIES

Comme je vous l'annonçais ICI, la Collection 2017 Robes de Mariées de Stéphanie, STEPHANIE WOLFF PARIS, est en ligne. Vous pouvez la visionner en cliquant ICI. Ses robes sont sublimes et entièrement réalisées en France. Sur le site de la créatrice, vous retrouverez également tous ses points de ventes en France et à l'étranger. Bonne visite à vous tous. N'hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux, je remercie mes amis qui l'ont déjà effectué.


25 septembre 2017

UN PETIT CLICHE...

P1680113

Je ne suis pas très inventive, créative car je vous montre un nouveau petit cliché certes, mais toujours sur le même thème... Il faut dire que je l'aime "ma campagne" même si j'adore également "ma ville" !

Dans tous les cas, je vous souhaite une agréable semaine en toute simplicité.
Je vous remercie pour tous vos petits mots sous mes précédents billets.
J'ai à nouveau pris du retard dans la lecture de mes mails.

Posté par BINCHY à 06:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

24 septembre 2017

JE MEURS DE CE QUI VOUS FAIT VIVRE - PAUL COUTURIAU.

JE MEURS DE CE QUI VOUS FAIT VIVRE - PAUL COUTURIAU 

Je meurs de ce qui vous fait vivre de Paul Couturiau

Aux Tuileries, j'étais curieuse de tout. Il suffisait que j'entende des rires ou des cris pour que je me précipite. Je ne voulais pas jouer avec les autres enfants, mais je devais absolument savoir ce qu'ils manigançaient. Un jour, je n'avais pas six ans, j'ai trouvé, planté au milieu d'un cercle, un garçon d'une dizaine d'années que je connaissais bien. Il était joli comme une fille et méchant comme une gale. C'était le fils d'un des plus gros négociants du boulevard des Italiens, toujours tiré à quatre épingles. Il se prenait pour un dur parce que les autres le craignaient. Moi pas.
C'était la saison des nids et un oisillon lui était tombé dans les mains. Il n'avait rien trouvé de mieux que de le plumer vif avant de le poser à terre et de pousser son cadavre à cloche-pied, du bout de son soulier, comme un palet au jeu de marelle. Autour de lui, les autres gosses sautaient, riaient, applaudissaient. Je lui ai ordonné d'arrêter, mais il n'a rien voulu entendre. Je l'ennuyais ! qu'il disait. Sans réfléchir, je me suis jetée sur lui.
Je lui ai serré la gorge en l'immobilisant sous mon genou. Je n'avais plus conscience que d'une chose : ma révolte ! Je puisais dans ma colère un pouvoir surhumain.
Les bonnes choses se sont précipitées. Il leur a fallu dégrafer mes doigts un à un. Quand elles ont réussi à le libérer, le tueur d'oiseau avait perdu connaissance, sa cravate était toute fripée et son visage couvert d'égratignures.
Personne ne m'a grondée. Une fillette m'a aidée à enterrer l'oiseau mort. On lui a fait une croix avec deux branchettes. Attiré par les hurlements des bonnes, le garde du parc est venu voir de quoi il retournait, mais lui non plus ne m'a pas adressé de reproche. Je me suis alors enhardie et je lui ai demandé si je pouvais cueillir une fleur parterre pour mettre sur la tombe de l'oiseau. Il a mordillé sa moustache, avant de tourner les talons et de s'éloigner en disant :
"Prends-la. Je n'ai rien vu. Tu es un brave petit homme".

Extrait du roman Je meurs de ce qui vous fait vivre de Paul Couturiau paru aux Presses de la Cité dans la collection Terre de France le 10 septembre 2015, cliquez ICI.
Extrait de notre excellent Almanach Des Terres de France 2017, cliquez ICI. L'Almanach Des Terres de France 2018, cliquez ICI, est disponible dans toutes les librairies indépendant. Pour nous viennois, notre Librairie Passerelles, cliquez ICI.

Quatrième de couverture :
De la jeune fille éprise de liberté à la brillante plume engagée, de la « petite graine d'aristo » à l'égérie d'écrivain... Amante, femme, journaliste, collaboratrice et amie de Jules Vallès...
En sept années décisives, le roman d'une émancipation, le roman de Séverine, femme d'exception.
Quand le garde du jardin des Tuileries lui lançait : « Où tu vas ? », la petite Line répondait : « Sais pas... tout droit. » Devenue adulte, elle choisit la défense de la vérité et, pour la faire éclater, elle apprit, auprès de l'écrivain Jules Vallès, l'art de mêler l'acide à l'encre. Parce que ses parents lui interdisaient de devenir journaliste, elle choisit de mourir. Mais le geste désespéré fut acte fondateur. La petite Line céda la place à Séverine. Séverine allait devenir l'une des figures féminines les plus libres de son temps, une voix au service du peuple. Une femme qui savait où elle allait : tout droit !
De 1881 à 1888, en sept années décisives, le portrait d'une femme de passion et d'exception.

A propos de l'auteur :
Paul Couturiau fut successivement traducteur, conseiller littéraire, directeur des Editions Claude Lefrancq (Bruxelles) et directeur du département Traditions aux Editions du Rocher. Il se consacre aujourd'hui exclusivement à l'écriture. Paul Couturiau s'est longtemps essayé - et avec succès - au genre policier. Lauréat du Grand Prix de littérature policière en 1993 pour son premier roman, Boulevard des ombres (Editions du Rocher, 1992), il n'a depuis cette date jamais cessé d'écrire. Il a publié aux Presses de la Cité un grand roman d'aventures dans l'Empire chinois du XVIIIe siècle, Le Paravent de soie rouge et Le Paravent déchiré (Presses de la Cité, 2003). Dans la collection Terres de France, il est l'auteur d'En passant par la Lorraine (2003), L'Abbaye aux loups (2010) et Les Silences de Margaret (2011), dont l'intrigue se déroule en Lorraine.

Je vous souhaite un agréable après-midi à vous tous.

JE MEURS DE CE QUI VOUS FAIT VIVRE - PAUL COUTURIAU - SUITE 1

LEUR SEPARATION - SOPHIE LEMP.

LEUR SEPARATION - SOPHIE LEMP - EDITIONS ALLAURY 

« Une fêlure d’enfance, toute de pudeur, de justesse
et de sensibilité». Philippe Delerm

«Ce samedi matin de janvier, ma mère m’attend à la sortie de l’école. Comme les autres jours, nous remontons la rue des Boulangers mais, au lieu de nous arrêter au carrefour, nous prenons à gauche dans la rue Monge. Je me retourne et aperçois un camion de déménagement garé en bas de notre immeuble. Ma mère serre ma main dans la sienne. Je n’ai pas envie de parler, je pense au camion, aux cartons, au salon qui demain sera à moitié vide. Je pense à mon père. Désormais, j’irai chez lui tous les mercredis soir et un week-end sur deux. Ma mère s’est organisée pour que je passe l’après-midi et la nuit chez une amie. Avant de partir, elle me dit [Profite bien de ta journée, amuse-toi, essaye de penser à autre chose]. Je hoche la tête mais je sais que jamais plus je ne penserai à autre chose. »

Sophie Lemp fête ses dix ans quand ses parents divorcent. Trente ans plus tard, c’est avec le regard d’une petite fille devenue adulte qu’elle revit cette séparation.

Pourquoi cette blessure, commune à tant d’enfants, est-elle si difficile à cicatriser ? 

«Un très beau livre qui m’a beaucoup ému».
Patrick Poivre d’Arvor, Radio Classique

«Un coup de cœur ! Une très belle écriture qui transmet avec
pudeur cette période particulière de la vie de l’auteur».
Julie, Librairie Montmartre

«Une écriture toute en émotion».
Sabine, Le petit carré jaune

«Avec une écriture d’une extrême subtilité, l’auteur tente de recoudre ce qui a été déchiré».
Merlieux Lenchanteur

«J’ai été touchée par ce récit pudique, intime, délicat et très sensible qui dévoile une blessure d’enfance».
Les livres de Joëlle

"Bouleversant et universel. Coup de coeur».
Bénédicte, Entre les lignes

«La plume sensible de Sophie Lemp fait mouche».
Valérie, Les Chroniques de MLV

Un roman très émouvant, bouleversant de Sophie Lemp, un ouvrage qui se lit très vite (à peine deux heures). Un ouvrage à méditer...  Disponible dans votre librairie indépendante depuis le 7 septembre dernier. Librairie Passerelles Vienne.

Sophie Lemp est romancière et auteure de fictions radiophoniques pour France Culture.
Son premier roman, Le Fil (Éditions de Fallois), a paru en 2015. 

ALLARY EDITIONS

(Cliquez ci-dessus)

Posté par BINCHY à 10:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

23 septembre 2017

MARIVOLE L'EDITEUR QUI MONTE...

21462294_10214768913324895_7139795786865790554_n

www.marivole.fr
Des romans respectueux de nos régions, de nos traditions, de notre Histoire, des romans qui, s'ils avaient un parfum, sentiraient le bois, le cuir, l'herbe coupée et l'authenticité (sans la poussière et l'anti-mite s'il vous plait ! SIC )…
Céline Luneau.

21687899_10214768913724905_5176343485717086989_n

Je remercie Céline du Service Presse de l'excellente maison d'éditions Marivole, cliquez ici ou sur la bannière ci-dessous, pour l'envoi de ces quatre romans que j'ai hâte de lire donc à suivre...

Je vous souhaite une douce soirée,
un agréable dimanche à vous tous et bonne lecture !

Swinging Mai 68 - Jean-Claude Fournier - Editions MarivolE - l'éditeur qui monte

Posté par BINCHY à 18:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


24 HEURES PHOTOS...

PARKING - GARE DE VIENNE - ISERE

Ma 108ème participation chez notre amie Patricia,
blog : Chemins de Tables & Photos Cliquez ICI.

Ce samedi, ce sera un cliché du Parking de la Gare - Rue Emile Romanet à Vienne. Un parking bien apprécié par tous et en particulier par ceux qui enpruntent le TER chaque jour pour aller travailler à Lyon ou plus au Sud, à Valence etc... Dans tous les cas, bien pratique.

Je vous souhaite un agréable, doux week-end
à vous tous qui passez par là en silence ou en me laissant un petit mot.

24 HEURES PHOTO - PATRICIA MONTAUD - VERCORS

Posté par BINCHY à 06:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

22 septembre 2017

LE BOUQUET DU VENDREDI...

P1680082

En ce qui me concerne, je n'ai pas vu la semaine passer ! Je sais que je ne suis pas la seule ! Nous sommes donc vendredi. Comme vous le savez, le vendredi est le jour du bouquet chez notre amie Nelly, blog -Mas des Paillasses-. 

Nelly va donc effectuer sa cueillette tout au long de la journée et ce soir, à partir de 20 heures, vous pourrez découvrir en cliquant ICI, le résultat.

Je vous souhaite une agréable journée à vous tous,
Un bel automne également !

Posté par BINCHY à 06:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

21 septembre 2017

TOUTES NOS FELICITATIONS A LA LIBRAIRIE PASSERELLES DE VIENNE QUI VIENT DE RECEVOIR LE LABEL LiR LIBRAIRIE DE REFERENCE !

21617949_790340211138732_8063066136890324835_n

Que je suis contente de voir ce soir sur la page Facebook de la Librairie Passerelles de Vienne, cliquez ICI, le petit mot de Lise-Marie et Murielle, les deux gérantes de notre excellente Librairie Passerelles : 

"Nous venons de recevoir le label LiR, un label destiné à valoriser et reconnaître les engagements et le travail qualitatifs des libraires indépendants....et nous sommes très heureux de partager cette belle nouvelle avec tous les lecteurs fidèles, auteurs et éditeurs qui nous soutiennent et nous encouragent depuis la création de Passerelles ! 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore notre excellente Librairie Passerelles de Vienne, c'est le moment de venir la découvrir et je vous rappelle que l'apéritif littéraire de rentrée va se dérouler le jeudi 5 octobre à 18 heures 30 ! Une belle soirée très enrichissante en perspective et en toute simplicité comme nous les aimons. 

Posté par BINCHY à 21:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

A MEDITER...

P1680065

*Au quotidien - Les ressources de l'optimisme
Un optimiste accueille ses émotions positives avec plaisir. Mais, en plus, il les diffuse largement autour de lui et dans tous ses lieux de vie. Exemple : apéritif à la maison pour fêter une bonne nouvelle au travail ! En revanche, il accueille ses émotions moins agréables avec bienveillance, et ne les diffuse pas. Exemple : apéritif à la maison pour penser à autre chose.
Un pessimiste fait l'inverse : il diffuse ses émotions négatives mais garde en lui ses émotions positives. Exemple : ton agressif à la maison à la suite d'une mauvaise nouvelle au travail, et pas d'impact positif à la maison en cas de promotion professionnelle !
Extrait tiré de notre excellent Almanach des Terres de France 2017 publié chez Presses de la Cité : cliquez ICI. L'Almanach Des Terres de France 2018, cliquez ICI,  est disponible dans votre librairie indépendante depuis le 31 août 2017, pour nous viennois : Librairie Passerelle de Vienne (Isère).

Je vous souhaite une agréable journée avec notre chat Tigrou et
SOYONS POSITIFS !

Posté par BINCHY à 09:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

19 septembre 2017

LE SECRET D'AIGLANTINE - NICOLE PROVENCE.

9782702160237-001-T

Novembre 1869, dans le village de Messimy au coeur des monts du Lyonnais, Aiglantine et sa mère, Amélie, travaillent à domicile comme tisserandes de velours de soie. Pour s'assurer un salaire convenable, les canuses doivent se tenir à la tâche pendant de longues journées.
Quand Amélie est retrouvée étranglée devant son métier à tisser, la consternation est générale : pourquoi avoir tué cette femme qui ne quittait jamais sa maison-atelier et à laquelle on ne connaissait aucun ennemi ?
Le passé de la victime recèle pourtant bien des mystères. Et plus encore celui d'Aiglantine, revenue d'un séjour à Lyon quelques années auparavant avec suffisamment d'argent pour acheter la maison familiale et faire fabriquer son propre métier à tisser.
Une tentative de meurtre sur l'héritier d'un important soyeux de la Croix-Rousse permettra de dénouer les fils d'un incroyable secret...

Au coeur de Lyon et sa région, Nicole Provence nous entraîne dans le monde des métiers à tisser jacquard mais aussi des canuses installées un peu partout dans les petits villages autour de Lyon suite à la révolte des canuts.
Au fil des pages nous sommes plongés dans la vie d’Amélie et sa fille Aiglantine, canuses à Messimy, petit village à quelques kilomètres de la capitale des Gaulles.
En lisant la quatrième de couverture, vous pouvez vous apercevoir qu’il va y avoir un meurtre… le meurtre d’Amélie... Pourquoi Amélie, une femme qui passe ses journées devant son métier à tisser…
Un lourd secret se cacherait-il derrière ce crime épouvantable ? Ce ne sera peut-être pas qu’un lourd secret que vous allez découvrir…
Un ouvrage oh combien palpitant ! Un ouvrage qui dès les premières pages « nous prend aux tripes » ! Que de rebondissements pour arriver à une conclusion que je n’aurais pas imaginée ! Un roman/polar/historique très documenté, bien ficelé, passionnant ! J’ai plus qu’adorer !

Edité dans un premier temps chez JCL Canada, cet excellent ouvrage a également été sélectionné chez France Loisirs en avant/première.

 Ce sixième roman de Nicole Provence est A lire !!! Vraiment A LIRE !!! 

A propos de l'auteure :
Fille d'OPJ (Officier de police judiciaire), Nicole Provence a été "bercée" depuis l'enfance par des récits d'enquêtes criminelles au point d'épouser un officier de gendarmerie et de devenir experte en criminologie. Elle a pris la plume pour signer  des romans à suspense à la croisée du polar et du régional. Le Secret d'Aiglantine est son sixième roman.

Je remercie Antoine Lebourg du service presse de chez Calmann Lévy pour sa confiance. Cet excellent ouvrage est disponible en librairie de puis le 23 août dernier. Pour Vienne, notre Librairie Passerelles, librairie où va se dérouler le 5 octobre prochain à 18 heures 30, l'apéritif littéraire de rentrée.

Je vous souhaite une agréable soirée,
un très bon mercredi ainsi que
 de bons moments de lecture !

LE SECRET D'AIGLANTINE - NICOLE PROVENCE -CALMANN-LEVY

(Cliquez ci-dessus)