Sans titre - 2022-08-19T123806

C’est le week-end ! Les auteurs de la rentrée à l’honneur !

Ce week-end, et pendant quelques semaines, PAGE des libraires nous propose de découvrir des auteurs de la rentrée en vidéo ! Allez chez votre libraire, lisez !

On commence avec Le colonel ne dort pas d’Emilienne Malfatto (Éditions du sous-sol), «un fulgurant et court roman qui en dit long sur la guerre, sur la fatalité de celle-ci et sur son irrémédiable marche en avant. À travers trois personnages, Emilienne Malfatto donne à lire une tragédie antique qui pourrait bien devenir rapidement un classique».

«Autrice d'une dizaine de romans dont Et toujours les forêts (JC Lattès et Le Livre de Poche) prix du livre France Bleu/Page des libraires 2020, Sandrine Collette revient avec On était des loups (JC Lattès), un roman à la fois sombre et lumineux qui ravira les habitués de son écriture et des thèmes qui la hantent, tout en surprenant et séduisant ceux qui la découvrent».

«Invitée par les éditions Stock à passer une nuit dans un musée, Lola Lafon décide de se rendre au musée Anne Frank à Amsterdam. Le 18 août 2021, elle s'installe dans l’Annexe, avec cette question lancinante : à qui appartient Anne Frank ? et signe Quand tu écouteras cette chanson, un texte brillant, passionnant, tout en tendresse et émotion».

«Maud Simonnot revient pour cette rentrée littéraire avec L’Heure des oiseaux (Les éditions de L’Observatoire), un roman insulaire empli de sa sensibilité extrême et délicate. Elle place au centre de son histoire un fait divers sordide dans un décor naturel magique».

Ce week-end, en littérature jeunesse, les guerres mondiales sont au cœur de deux romans.

«Dans Disparu sur le front, Peggy Boudeville (Fleurus), nous raconte l'histoire d'une famille déchirée par la Première Guerre mondiale. Armand, le fils, voit son père partir le jour de son anniversaire. Malgré son jeune âge, 15 ans à peine, il va s’engager dans l’armée et partir sans prévenir à l’annonce d'une terrible nouvelle…».

Avec Alice, 15 ans, résistante de Sophie Carquain (Coll. «Litt’», Albin Michel Jeunesse), «plongez dans le quotidien très intime d’Alice, une adolescente française, et de son entourage pendant la Seconde Guerre mondiale. […] Écrit avec réalisme, ce récit bouleversant nous mène avec tact et sensibilité dans la compréhension de cette période sombre du XXe siècle qui résonne toujours en nous. Survivre, c’est résister».

Bon week-end et bonnes lectures !