9782258117341

Les Saisons du mensonge de Karine Lebert

Candice laissa tomber le magazine sur ses genoux et regarda droit devant elle, hébétée, tandis que le téléphone sonnait pour la troisième fois depuis le début de sa lecture. Certes, elle ressentait du soulagement en constatant que le journaliste n'avait pas eu accès à toutes les informations. Il n'en demeurait pas moins blessant de se voir décrite comme une femme dénuée de sensibilité, directive, sourde à la détresse d'autrui et recelant bien des secrets dans son âme tourmentée. Telle était l'impression générale du texte ; restaient les photos qui l'illustraient. Sur la première, on la voyait à l'époque de sa libération, floutée ; on discernait mal ses traits et son maintien affaissé laissait penser qu'elle ne souhaitait pas accrocher la lumière, ce qui argumentait en faveur de Johan Langlois. Sur la deuxième, elle se trouvait à Lyons et, ne soupçonnant pas qu'un objectif la ciblait, elle semblait plus à l'aise, naturelle, comme offerte et consentante, contraste frappant avec la précédente. Trois autres photos, plus petites, accompagnaient l'article : le groupe d'otages dans sa totalité, Fabrice en pleine plaidoirie (comment se l'était-il procurée, celle-là ?) et enfin la petite maisoon de Lyons dans sa simplicité charmante et bucolique, image presque incongrue au milieu de cette diarrhée verbale d'une violence presque insoutenable pour l'intéressée.
Candice n'en voulait pas à ce Johan Langlois qui n'avait fait que son métier, en revanche elle éprouvait de l'amertume et de la colère face au destin qui l'avait mis sur son chemin. Qu'allait-il se passer à présent ?

Extrait du roman Les Saisons du mensonge de Karine Lebert paru aux Presses de la Cité dans la collection Terres de France le 7 avril 2016.
Extrait tiré de l'excellent Almanach des Terres de France 2017, cliquez ICI.

J'ai lu cet excellent en mars 2016, roman reçu directement du Service Presse de chez Presses de la Cité - Terres de France, cliquez ICI. Comme je vous le précisais dans mon billet, je l'ai adoré ! A lire vraiment !

Inutile de vous préciser à nouveau que ce roman est disponible (ou à commander) dans toutes nos excellentes librairies indépendantes dont la Librairie Passerelles de Vienne. 

Et c'est avec un cliché de Karine Lebert que je vous ai déjà montré l'année dernière (avec l'autorisation de Karine) que,

Je vous souhaite une douce soirée et
BONNE LECTURE !

KARINE LEBERT ROMANCIERE

(En cliquant ICI ou sur le cliché de Karine, vous arriverez sur son Site)