9782258150812ORI

Les Amants de l'été 44 - Karine Lebert : en librairie depuis le 15 mars dernier.

Gemma Harper est une jeune Américaine ambitieuse dont les certitudes vacillent à la mort de sa mère. C'est au coeur d'une Normandie inconnue que ses pas vont la guider à la découverte de ses origines cachées, liées à celle de Philippine, femme au destin romanesque durant la Seconde Guerre mondiale.

2000. Gemma est directrice commerciale à New York. A l'image de sa ville, elle est vive, pragmatique, séduisante... L'annonce de la mort de sa mère, dépressive, la lettre d'un détective privé et les révélations qu'elle contient anéantissent tous ses projets immédiats.
Elle part, seule, sur les traces de celle qui serait sa "vraie" grand-mère. Un voyage dans le temps à la recherche de ses origines qui la conduit en Normandie. En sillonnant la région - Pont-l'Evêque, Le Havre, Barfleur, Colleville, autant d'escales inconnues pour l'Américaine -, elle recueille les témoignages de ceux qui ont connu Philippine Lemonier... Tout commence en 1944, quand en faisant du marché noir à Deauville, la jeune Normande rencontre Ethan, un GI, cajun de Louisiane.

Deux femmes, deux destins, deux continents, deux époques... L'une est en quête, la seconde se raconte. Gemma trouvera un nouveau sens à sa vie et comprendra comment Philippine a payé le prix de sa liberté. Avec en filigrane cette question douloureuse : pourquoi a-t'elle abandonné sa fille Lauren aux Etat-Unis ?

Tout d'abord, je tiens à remercier Leatitia Matusik, Attachée de presse aux éditions Presses de la Cité qui m'a permi de découvrir cet excellent roman en avant/première. 

Je remercie Karine Lebert pour sa dédicace "Pour toi Bernadette, cette histoire méconnue de la Seconde Guerre mondiale, les mariages entre Normandes et GI'S, le voyage des War brides du Havre à New York..." Belle lecture ! Bises. Karine.

A tour de rôle, Karine fait parler Philippine et Gemma. Peu d'entre nous en effet connaissent l'histoire de ses femmes tombées sous le charme des GI'S pendant la seconde guerre mondiale. Afin d'effectuer le trajet à New-York, ces femmes étaient obligées de se marier en France, avant de partir. La plupart avec le consentement de leurs familles. Par contre, cela n'était pas le cas de Philippine dont le frère avait été tué par un Américain lors de la libération. Les parents ainsi que toute la famille de Philippine était contre cette union donc Philippine a attendu d'avoir 21 ans pour s'enfuir de chez elle sans dire au revoir aux siens et se marier au Havre. Après la passion qui l'a uni à Ethan, nous ne savons pas quel sort va être réservé à Philippine à New-York auprès de son époux et plus précisément en Louisiane. J'ai hâte de lire le deuxième tome de cette saga.

J'ai rencontré pour la première fois, Karine sur le salon du livre de Paris en mars 2014. J'aime lire ses romans qui sont très bien écrits, très documentés historiquement. 

Née en Normandie, dans l'Orme, dont les paysages inspirent le décor de ses romans, Karine Lebert a été biographe pendant quinze ans, puis journaliste à Paris Normandie.  Elle a publié Les Sortilèges du Tremblay (2012), préfacé par Yves Jacob, puis, aux Presses de la Cité, Ce que Fanny veut... (2015), Les Saisons du mensonge (2016) et Les Demoiselles de Beaune (2017).

Les ouvrages de Karine Lebert sont disponibles ou à commander dans votre librairie indépendante. Pour nous viennois, notre excellente Librairie Passerelles.

29472731_1682020765211211_6754642173896949760_n