41UjfqBUgLL__SL500_AA300_

Ce livre est né du désir très ancien de Raymond Depardon de photographier la France, avec vérité, en guettant les traces de l’homme sur le territoire, un peu à la manière dont le photographe Walker Evans - admiré de Raymond Depardon - a photographié les Etats-Unis au début du XXème siècle.Les photographies sont prises, comme au tout début de l’histoire de cet art, à l’aide d’une chambre posée sur un pied, contrainte qui a aidé l’artiste à ne faire qu’ « une » photographie de chaque lieu, à assumer l’angle de vue, à voir frontalement.Raymond Depardon a visité presque toutes les régions de France, dans un fourgon aménagé. Il s’est totalement imprégné des lieux. Il s’est concentré sur les sous-préfectures – espace jusque-là fui par l’artiste, désormais saisi du désir de le comprendre, afin de voir quelle était la relation de l’homme à son espace de vie.L’album regroupe trois cents photographies en couleurs, grand format. Il est assorti d’une préface de Raymond Depardon.C’est la France réelle. Le livre est coédité avec la BNF. Les photographies y feront l’objet d’une grande exposition.

J'ai feuilleté ce livre chez une de mes amies, il est EXCELLENT !

A propos de l'auteur :
Raymond Depardon, photographe et cinéaste, a déjà publié au Seuil une dizaine d’ouvrages dont Errance (2000 et « Points » n° 1099), Désert, un homme sans l’Occident (2003), La terre des paysans (2008).

51ibWjoWacL__SS500_

" La Solitude heureuse du voyageur est un choix de photographies tiré de mes voyages, rempli de déserts, de villes et de chambres d'hôtel. Comme pour " Notes ", mon premier livre fondateur, il y a toujours la place d'une femme aimée au bord du cadre, comme si je photographiais mon désir et que le paysage me renvoyait un moi enfin apaisé. " R. D.

Photographe de réputation internationale, Raymond Depardon a réalisé de nombreux films documentaires comme " Reporters " (César du meilleur documentaire en 1982), " La Captive du désert ", ou " 10e Chambre, instants d'audiences".