06 mai 2017

L'ETENDARD ET LA ROSE - GILLES LAPORTE.

L'Etendard et la Rose - Gilles Laporte En face, dans la falaise de sable et de galets, des hirondelles troglodytes allaient et venaient, tricotaient leur plan de chasse avec celui du martin-pêcheur.Ils étaient maintenant assis tous les trois dans l'herbe, à l'ombre des saules que le vent habillait de reflets d'argent.A leurs pieds, la Moselle coulait, calme et claire.Silence habité du chant soyeux du vent dans les branches, et du gargouillis limpide des eaux.Quelque part, vers le village, tintaient des cris d'enfants.Louis bondit... [Lire la suite]
Posté par BINCHY à 21:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

23 avril 2017

SOUS LE REGARD DU LOUP - GILLES LAPORTE.

  Sous le regard du loup de Gilles Laporte Tandis que ça pétaradait dans tous les sens du côté du Grand Bois, la tête dans ses mains parfumées au suint de ses brebis, Claude Labouret se demandait ce que seraient, à ce rythme d'agressions, cette terre, ces animaux, ces paysages dans vingt, trente, cinquante ans. Il se disait qu'il avait la chance de connaître encore les mares peuplées de grenouilles et de tritons, les ruisseaux fréquentés par les poissons-chats et les goujons, les prairies à mosaïque de sainfoin rose, de coucous... [Lire la suite]
21 mai 2013

Des fleurs à l'encre violette - Gilles LAPORTE.

  En Lorraine, de 1873 à 1923. Le roman de deux frères que tout oppose : l'aîné, Victor Delhuis, personnalité brillante, n'aspire, jusqu'au mépris des siens, qu'à la réussite sociale, tandis que le cadet, Clément, épouse les idées progressistes de son époque et prépare le concours d'entrée à l'Ecole normale d'instituteurs.Au coeur de cette désunion fraternelle, leur mère, Rose-Victoire, qui, très jeune, s'est affranchie du carcan bourgeois de sa famille pour épouser un modeste cantonier, et qui portait en elle un rêve secret,... [Lire la suite]