PAGE DES LIBRAIRES - LE 25

C’est le week-end ! Laissez-vous guider par les libraires !

C’est le week-end ! Vite, allez chez votre libraire, demandez-lui conseil. Et plongez dans nos pages, laissez-vous guider !

«Impressionnant ! Voilà la pensée qui devrait traverser le lecteur, en refermant le nouveau roman de Jonathan Coe, Le Royaume désuni (Gallimard). L’écrivain livre une radiographie de l’Angleterre sur plus de soixante-dix ans en racontant la vie de Mary et de sa famille. En imbriquant la petite et la grande Histoire, il réalise une analyse passionnante de l’évolution de la société et de ses mœurs». (Un ouvrage qui me fait très envie malgré ma PAL qui déborde).

«Blanc, Histoire d’une couleur (Seuil), clôt le travail monumental de l'historien Michel Pastoureau consacré à l'univers de la couleur. À la lecture de ce brillant ouvrage, le choix du blanc comme dernier opus ne semble pas un hasard. Son histoire est tumultueuse et passionnante».

«Les éditions Le Livre de Poche ont décidé de réunir en un volume, Des saisons et une rose, les quatre romans de Franck Bouysse publiés à La Manufacture de livres, formant un quatuor, une variation en quatre temps autour des saisons qui peignent l'âme humaine de différentes couleurs. Un recueil augmenté d'une préface inédite de François Busnel». 

«Découvert avec Transperceneige puis admiré pour la force de son histoire personnelle dans Ailefroide, Jean-Marc Rochette livre, après Le Loup, un récit d'une grande intensité, La Dernière reine (Casterman) sensible et tendre qui mêle l'histoire éternelle de la montagne et la rencontre ‒ si fugace soit-elle, au regard de l'humanité ‒ d'un homme et d'une femme».

Ce week-end, en littérature Jeunesse, découvrez deux romans étonnants à destination des adolescents.

«Après le très beau succès de La Ville sans vent, Éléonore Devillepoix nous revient avec un roman surprenant (Brussailes, Hachette) : un conte philosophique et politique où l'on suit trois oiseaux forcés de collaborer sur une étrange enquête, malgré leur différence. Un régal pour toute la famille !».

«Kokoro est une jeune fille qui n’arrive plus à sortir de chez elle, encore moins pour aller à l’école. Ses parents, compréhensifs, attendent que sa crise passe tout en lui proposant différentes alternatives de rescolarisation. […] Le Château solitaire dans le miroir (Mizuki Tsujimura, Milan), empreint de réalisme magique et d’onirisme, clin d’œil Alice au pays des Merveilles et aux films d’animation du studio Ghibli, nous plonge dans le quotidien d’adolescents en difficulté».

En cliquant sur chaque titre de livre, vous arriverez directement sur le site PAGE des libraires et sur chaque chronique correspondante à l'ouvrage.

Bon week-end et bonnes lectures !