couv_automne

C’est le week-end ! Le numéro d’automne arrive chez votre libraire !

Découvrez les conseils de lecture des libraires dans le numéro d’automne de Page ! C’est le week-end, le début des vacances peut-être, allez chez votre libraire, lisez !

On commence avec le nouveau roman d’Olivier Truc, Les Sentiers obscurs de Karachi (Métailié). « De Cherbourg à Karachi, ce captivant thriller géopolitique savamment orchestré conduit hors des sentiers battus sur le chemin d'une vérité par trop étouffée. Rythmé, inventif, original, le dépaysement est absolu».

«Vous êtes-vous déjà demandé qui se cachait derrière les mots sélectionnés par les dictionnaires ? Est-ce que ces choix sont purement objectifs, logiques ou n’y-a-t-il pas un petit peu de politique ? Pour en savoir un peu plus, prenons la direction de l’Angleterre à la fin du XIXe siècle avec La Collectionneuse de mots oubliés de Pip Williams (Fleuve éditions). Un premier roman passionnant sur le pouvoir des mots et comment ils forgent des réalités, des destins».

«Avec sa couverture aux couleurs flamboyantes qui nous emmène tout droit au pays imaginaire et son titre intriguant, on ne peut attendre un instant de plus pour ouvrir cette belle promesse qu’est le nouvel album de Jérémie Moreau, Les Pizzlys (Delcourt). Le lauréat du Fauve d’or 2018 pour La Saga de Grimr (Delcourt) revient avec une nouvelle pépite».

Du côté des poches, on se réjouit de la sortie du roman de Grégoire Domenach, Entre la source et l’estuaire (Le Livre de Poche). «C’est juste. Beau. Sans artifices. Un petit côté Simenon pour l’histoire et l’atmosphère, un côté Chabrol pour le jugement collectif du village bien-pensant. Ce roman possède un charme absolument addictif».

En littérature jeunesse, ce week-end, deux albums et beaucoup d’émerveillement !

«Et nous irons voir le monde de Julia Kuo (Albin Michel Jeunesse) envoûte, enveloppe et réconforte. Cette illustratrice américano-taïwanaise de talent fait chavirer nos cœurs avec ce titre merveilleux. Elle nous embarque dans le plus beau des voyages, dans la plus belle des aventures, celle d’une mère et de sa fille. […] Un très bel album à lire, partager et offrir».

«Petit Pierre est triste : sa maman est malade et elle a besoin de couleurs, le monde est si gris ! Petit Pierre s’en va alors vers la ville où brillent les plus belles couleurs. […] Ce très bel album (Un peu de magie dans l'air, Fabrice Colin, ill. Adrien Mangournet, Gauthier-Languereau) aux magnifiques illustrations nous rappelle combien il est nécessaire d’apprendre aux enfants à se raconter des histoires : le pouvoir puissant des mots et de l’imagination ! Il était une fois…».

En cliquant sur les titres des livres vous arriverez sur la chronique de la librairie correspondante.

Bon week-end et bonnes lectures !