boris_rinkel_genoudet

C’est le week-end ! Les auteurs de la rentrée à l’honneur !

Ce week-end, et pendant quelques semaines, PAGE des libraires nous propose de découvrir des auteurs de la rentrée en vidéo ! Allez chez votre libraire, lisez !

«On connaît Hugo Boris pour plusieurs de ses romans, notamment Trois Grands Fauves (Belfond et Pocket) et Police (Grasset et Pocket). Si certains auteurs n'en finissent jamais de creuser le même sillon, lui, au contraire, aime explorer dans chaque livre un univers différent. Cette fois, avec Débarquer (Grasset), il s’agit des plages de Normandie avec deux personnages sur le fil».

«Avec son nouveau roman, Vers la violence (Fayard), Blandine Rinkel nous offre un récit puissant, une variation originale sur le poids de la famille et son influence. Elle dit avec force le prix à payer pour une émancipation à marche forcée. Comment se construire quand le seul héritage reçu est celui de l’absence, de la joie et de la violence ?».

«Dans Le Champ des cris (Seuil), Adrien Genoudet nous invite impasse du Champ-des-Cris, là où depuis trop longtemps les secrets ont noué les langues, endormi les mémoires. Mais les années passent et il est temps de redire l’histoire. Nicole et Onésime ont bien des choses à nous raconter : la vie ici, les tourments, la guerre, leur vérité aussi».

«Ouverte et originale, une nouvelle collection de romans graphiques documentaires, “La Cité graphique” (Presses de la cité), explore l’actualité et la société sous des formes aussi originales que surprenantes. Coup de projecteur sur Nénés chéris de Jennifer Hayden, autobiographie dessinée, avec un fil conducteur aussi intime qu’universel : les seins. La filiation, la maternité, le deuil, le désir, la maladie, l’acceptation de soi et tant d’autres thèmes sont abordés d’une manière tendre et bouleversante. Un long récit bien construit, plein de vie et d'humour, qui touche en pleine poitrine !».

Ce week-end, en littérature jeunesse, plongez dans le premier tome d’une dystopie de fantasy ou dans un polar fantastique.

On commence avec Fable 1, L'aventurière des mers d'Adrienne Young (Rageot). «Fable avait 12 ans quand son père, le terrible Saint (un peu marchand, un peu pirate) l’a abandonnée sur une île en exigeant d’elle le silence le plus absolu quant à leur filiation. Leur navire venait de couler, la mère de Fable de mourir et Saint la laissa sur cette île habitée par les pires hommes que l’humanité ait pu engendrer. […] Profonde et complexe, l’intrigue appelle la suite : vite !».

On poursuit avec Grand-Passage de Stéphanie Leclerc : «un roman haletant et une réflexion sur la mort qui n’est pas une fin, mais le début d’un autre cycle, c’est pourquoi la nature est si présente dans ce récit bouleversant. Une plongée mystérieuse et envoûtante au cœur d’un thriller fantastique sous forme de conte philosophique».

En cliquant sur chaque titre de livre, vous arriverez sur la chronique de la librairie concernée.

Bon week-end et bonnes lectures !

Sans titre - 2022-08-19T123806