Sans titre - 2022-08-19T123806

C'est le week-end, mais c'est aussi la rentrée littéraire avec PAGE des Libraires, cliquez ICI. J'adore cette revue disponible dans toutes nos librairies indépendantes.

«Voici l'histoire inclassable et fantasque d'un homme qui, en découvrant la lecture et la littérature, s'éveille à la vie. Troisième roman d’Oscar Lalo, Le Salon (Plon) est un texte très joyeux et follement libérateur qui narre les péripéties d’un adolescent de 39 ans qui se met dans un embarras monstre après avoir acheté un texte de Flaubert chez un bouquiniste et attendu le rafraîchissement de sa coupe de cheveux. Facétieux, singulier, extravagant, ce texte percutant est une petite pépite en cette rentrée».

On poursuit avec Le Choix de Viola Ardone (Albin Michel). «Dans une bourgade sicilienne des années 1960, une jeune femme prend le risque de se dresser contre les conventions et de choisir son destin. Un roman vibrant d’émotions, porté par une héroïne assoiffée d’amour et de liberté».

«Jarred McGinnis débarque dans notre paysage littéraire avec Le Lâche (Métailié), un premier roman décapant et hyper attachant, réussissant le tour de force de parler de handicap sans faire de son livre un manifeste. C'est l'histoire d'un père et d'un fils qui vont se réapprivoiser et se pardonner, entre vannes décapantes et petits plaisirs simples».

Du côté des sorties poche, ne passez pas à côté des Enfants sont rois de Delphine de Vigan (Folio), « un roman passionnant, véritable miroir des thématiques de notre époque. L’auteure dresse le portrait d’une société gouvernée par l’image, qui aime la satisfaction immédiate, la consommation et la notoriété, quel qu’en soit le prix à payer».

Ce week-end, en littérature jeunesse, nos personnages oscillent entre rencontres inattendues et émotions fortes !

«Lorsque l’avion dans lequel se trouve son papa s’écrase en mer, le monde de Camino bascule. Deuil, tristesse, peur. Cette jeune fille qui vit en République dominicaine et qui rêve de partir retrouver son père aux États-Unis voit son futur changer. En plus de ce drame, elle apprend que son père, qui vivait à New York, y avait femme et enfant !» Sans plus attendre, découvrez De l'autre côté de l'eau d'Elizabeth Acevedo (Nathan).

Même pas peur, même pas mal (Aurélie Massé, Slalom), ce sont des destins qui se croisent. Des douleurs qui se répondent, se font écho et s’affaiblissent mutuellement. C’est la rencontre de Charlotte, Thomas et Matthieu. […] Une aventure humaine aux frontières du voyage initiatique que l’on vit véritablement avec ses trois protagonistes, comme un auto-stoppeur embringué pour son plus grand plaisir dès le premier kilomètre. Un road trip guidé par les tourments de l’adolescence à lire et à partager sans compter. »

N'hésitez pas à cliquer sur les titres soulignés.

Bon week-end et bonnes lectures !