coeur-de-verre

Coeur de Verre - Nicole Provence - Bonneton Editions - en librairie de puis le 6 mai dernier : EXTRA !

Givors, 1873. Fille du maître verrier Frédéric Mahler, Luciane est l'héritière d'une usine construite à Givors, dans le Rhône. Orpheline, son oncle et tuteur Joseph Mahler projette de spolier ses biens en la mariant avant sa majorité à son fils Werner, son cousin, malgré leur lien de sang.
Tout aurait pu se concrétiser si Luciane, en se rendant discrètement un soir dans la salle des fours, n'avait pas admiré Adelmo, un souffleur de verre italien dont elle tombe amoureuse. La jeune fille découvre alors le triste sort des gagnoles, les enfants embauchés par un recruteur en Italie pour travailler dans les verreries de la région. Luciane, devra franchir bien des obstacles pour sauver son amour et sa verrerie.

A propos de l'auteure :
Auteure de plusieurs romans, Nicole Provence séduit ses lecteurs entre la France et le Québec en les entraînant sur les chemins hasardeux des campagnes françaises. 

J'aime lire les romans de Nicole. Tous m'ont embarquée de suite. Une auteure très agréable à lire qui reprend l'Histoire de notre région Auvergne-Rhône-Alpes, autour de Lyon. Dans ce nouvel opus, c'est Givors et ses verreries.

Dès les premières pages, j'ai été happée par l'Histoire des verreries de Givors au 19ème siècle, le travail des enfants dans des conditions déplorables dont la plupart sont italiens. Luciane ignore tout cela car étant devenue orpheline, son père ayant été retrouvé le crane fracassé dans l'une des rues de Givors, elle vit entourée de ses gouvernantes. En devenant adolescente, elle va de plus en plus s'intéresser à la verrerie dont son père tenait 80 % des parts alors que son oncle Joseph seulement 20 %. A la mort de son frère, Joseph est devenu le tuteur de Luciane et compte bien récupérer la totalité en la mariant à son fils Werner. Fils qui n'a aucun talent et ne pense qu'à mener "la belle vie" au frais de la glorieuse et n'éprouve aucun sentiment envers sa cousine et c'est d'ailleurs réciproque. 
Luciane va s'émanciper de plus en plus, devenir une femme adulte et responsable. Elle va aller contacter son notaire et va apprendre les malversations de son cousin Werner. Le notaire tiendra à Luciane la promesse de ne dévoiler le contenu du testament en sa faveur à sa majorité, le 2 octobre... Et là, il va se dérouler des faits que je ne peux vous dévoiler...

Entre-temps, Luciane et Adelmo vont vivre une passion amoureuse haletante, Luciane va tout faire pour améliorer la condition de travail, d'hébergement des enfants, leurs repas etc... le tout qui va énormément contrarier Werner et son père Joseph qui vont tout mettre en oeuvre pour arrêter tout cela... Pour ces deux personnages atroces, c'est uniquement le profit que leur apporte la verrerie qui les intéresse... Là, également, je ne vous en dévoile pas plus... 

Et tout on long de ce roman, on découvre l'atrocité de certaines personnes mais aussi la bienveillance de beaucoup d'autres. A LIRE ! Un roman passionnant qui nous apporte beaucoup. Je vous le conseille VRAIMENT !

Je remercie le Service Presse des Editions Christine Bonneton de m'avoir permis de découvrir ce formidable roman. Roman qui est disponible (ou à commander) dans votre librairie préférée.

Auteure de plusieurs romans, Nicole Provence séduit ses lecteurs entre la France et le Québec en les entraînant sur les chemins hasardeux de campagnes françaises. En cliquant ICI, vous arriverez sur son site.

Bonne lecture à vous toutes et à vous tous.