9782221246832ORI

Magellan L'homme est son exploit - Stefan Zweig :

Le 20 septembre 1519, Magellan entreprenait depuis Séville le premier grand voyage autour du monde. Ce 500e anniversaire est l’occasion de découvrir l’une des meilleures biographies consacrées à ce navigateur légendaire, celle de Stefan Zweig.

La seule traduction de ce récit datait de près de soixante ans. Une nouvelle version s’imposait, plus proche du texte original. Elle a été confiée à Françoise Wuilmart, traductrice de renom et spécialiste du grand écrivain autrichien, qui procède à une véritable redécouverte de l’oeuvre.
L’art du romancier se déploie pleinement dans cette odyssée biographique. Zweig nous plonge dans une aventure sans pareille, au coeur des affrontements, rivalités et mutineries qui ont émaillé cette traversée encore jalonnée d’autres épreuves – froid polaire, tempêtes, faim et maladies. Mais rien n’est venu à bout de la détermination du Portugais qui avait convaincu le roi d’Espagne Charles Quint de soutenir ce projet fou : prouver qu’« il existe un passage conduisant de l’océan Atlantique à l’océan Indien » : « Donnez-moi une flotte et je vous le montrerai : je ferai le tour de la Terre en allant de l’est à l’ouest ! » C’était sans compter l’océan Pacifique, dont les Européens ignoraient encore l’existence.
L’expédition se terminera trois ans plus tard, sur un rafiot ne comptant plus qu’une vingtaine d’hommes sur les 265 embarqués à Séville, et sans Magellan lui-même, tué lors d’un combat avec des indigènes sur une île des Philippines. Mais elle a abouti, en ouvrant la route des Épices, à une découverte considérable pour l’histoire de l’humanité.
Cette aventure est aussi celle d’un destin entraîné par une volonté sans mesure. Un de ces exploits qui illustrent pour Zweig la conscience créatrice des hommes, prouvant qu’« une idée animée par le génie et portée par la passion est plus forte que tous les éléments réunis » et sert le progrès de la connaissance et le besoin humain de dépassement de soi.

Écrivain, dramaturge, journaliste et biographe autrichien, Stefan Zweig (1881-1942) étudie la philosophie et rejoint le mouvement d'avant-garde Jeune Vienne. Il publie son premier récit en 1901. Jusqu'en 1914, il multiplie les voyages tout en poursuivant ses activités d'écriture. Dans l'entre-deux-guerres, il défend la cause pacifiste aux côtés de Romain Rolland. En 1934, inquiété pour ses origines juives, il s'exile à Londres, puis au Brésil, et, en 1942, désespéré par les victoires des nazis et de leurs alliés, il se suicide en compagnie de son épouse.

98363143_3560532073974094_8619799221890973696_n

Après le monde -

Après le monde - Antoinette Rychner :

Novembre 2022. Un cyclone d’ampleur inédite ravage la côte ouest des États-Unis. Incapables de rembourser les dégâts, les compagnies d’assurance font faillite ; à leur suite, le système financier américain s’effondre, entraînant dans sa chute le système mondial. Plus d’argent disponible, plus de sources d’énergie, des catastrophes climatiques en chaîne, plus de communications… En quelques mois, le monde entier tel que nous le connaissons est englouti.

Antoinette Rychner s’est inspirée des théories de la « collapsologie » pour bâtir ce roman. S’y déroulent en alternance les aventures de quatre personnages qui tentent de survivre dans une société condamnée à réinventer ses propres logiques, parfois au prix de la barbarie ; et une « épopée » chantée par deux femmes, le soir à la veillée.

Ce récit des origines raconte l’avant et l’après-catastrophe, soulevant concrètement des interrogations politiques, humaines et sociales : l’humanisme est-il l’apanage des sociétés qui vont bien ? Ou est-il possible d’inventer, au cœur même du désastre, de nouvelles façons de vivre ensemble et d’habiter le monde ?

Un roman visionnaire et inspirant, alors que les questions environnementales sont devenues incontournables.

Antoinette Rychner est née en Suisse en 1979. Après des études à l’Institut Littéraire Suisse, elle se consacre à l’écriture dramatique et romanesque. En 2013, elle a obtenu le prix SACD de la dramaturgie de langue française pour Intimité Data Storage (Les Solitaires Intempestifs). Après cinq pièces de théâtre, un recueil de nouvelles et un roman épistolaire, elle a publié en 2015 son premier roman, Le Prix, dans la collection Qui Vive. Il a obtenu le prix Michel-Dentan et le prix suisse de littérature 2016, les deux plus importantes récompenses littéraires de Suisse romande. Après le monde est son deuxième roman paru chez Qui Vive-Buchet/Chastel.
https://toinette.ch/

98294231_3560532087307426_8188787352382996480_n

Le_plus_grand_defi_de_l_histoire_de_l_humanite_hd

Le plus grand défi de l'Histoire de l'Humanité - Aurélien Barrau :

Écologie : il faut agir maintenant, il n'est pas trop tard pour éviter le pire !
La question écologique engage notre survie. Elle ne peut pas être considérée comme secondaire.

"La vie, sur Terre, est en train de mourir. L'ampleur du désastre est à la démesure de notre responsabilité. L'ignorer serait aussi insensé que suicidaire. 

Plus qu'une transition, je pense qu'il faut une révolution. Et c'est presque une bonne nouvelle. 

Ce livre fait suite à l'appel, signé par 200 personnalités, que l'actrice Juliette Binoche et moi avons lancé dans le journal Le Monde du 3 septembre 2018".

Aurélien Barrau est astrophysicien au CNRS et professeur à l'université Grenoble-Alpes. Membre honoraire de l'Institut universitaire de France, lauréat de plusieurs prix scientifiques et docteur en philosophie, il est l'auteur d'une centaine d'articles de recherche et d'une dizaine d'ouvrages grand public.

97949939_3560532187307416_3359880249109118976_n (1)

Manières d'être vivant - Baptiste Morizot :

Imaginez cette fable : une espèce fait sécession. Elle déclare que les dix millions d’autres espèces de la Terre, ses parentes, sont de la “nature”. À savoir : non pas des êtres mais des choses, non pas des acteurs mais le décor, des ressources à portée de main. Une espèce d’un côté, dix millions de l’autre, et pourtant une seule famille, un seul monde. Cette fiction est notre héritage. Sa violence a contribué aux bouleversements écologiques. C’est pourquoi nous avons une bataille culturelle à mener quant à l'importance à restituer au vivant. Ce livre entend y jeter ses forces. En partant pister les animaux sur le terrain, et les idées que nous nous faisons d’eux dans la forêt des savoirs. Peut-on apprendre à se sentir vivants, à s’aimer comme vivants ? Comment imaginer une politique des interdépendances, qui allie la cohabitation avec des altérités, à la lutte contre ce qui détruit le tissu du vivant ? Il s’agit de refaire connaissance : approcher les habitants de la Terre, humains compris, comme dix millions de manières d’être vivant.

Baptiste Morizot est écrivain et maître de conférence en philosophie à l'université d'Aix-Marseille. Ses travaux consacrés aux relations entre l'humain et le vivant s'appuient sur des pratique de terrain, notamment de pistage de la faune sauvage. 

98279780_3560532077307427_6905037549052362752_n

Ci-dessus, les quatre ouvrages conseillés dans La Grande Librairie sur France 5, mercredi dernier. Emission présentée par François Busnel. Une émission passionnante que vous pouvez voir ou revoir en replay.

Inutile de vous préciser comme François Busnel d'aller dans votre librairie indépendante les acquérir et pourquoi pas dès demain ? Et comme la si bien rappelé ce dernier en ce mercredi 20 mai 2020 :

"La plus grande agence de voyage du monde, c'est les librairies, elles ne polluent pas". 

Je vous souhaite une douce fin de soirée ainsi qu'une belle semaine à vous tous. Amitiés autour des livres.

L’image contient peut-être : texte