La-Deuxieme-Femme

La deuxième femme - Louise Mey : en librairie depuis le 15 janvier 2020 !

Sandrine ne s'aime pas. Elle trouve son corps trop gros, son visage trop fade. Timide, mal à l'aise, elle bafouille quand on hausse la voix, reste muette durant les déjeuners entre collègues.
Mais plus rien de cela ne compte le jour où elle rencontre son homme, et qu'il lui fait une place. Une place dans sa maison, auprès de son fils, sa maison où il manque une femme. La première. Elle a disparu, est est présumée morte, et Sandrine, discrète, aimante, reconnaissante, se glisse dans cette absence, fait de son mieux pour redonner le sourire au mari endeuillé et au petit Mathias.
Mais ce n'est pas son fils, ce n'est pas son homme, la première femme était là avant, la première femme était là d'abord. Et le jour où elle réapparaît, vivante, le monde de Sandrine s'écroule.

Un roman noir d'une tension psychologique redoutable sur l'emprise et les mécanismes de la violence.

La deuxième femme est dans la sélection du Prix Landerneau 2020

«C’est un coup de génie que réalise Louise Mey avec  La Deuxième Femme, l’un de ses romans les plus puissants de cette rentrée de janvier».  Causette
 

«Une jeune auteure à suivre»  ELLE


«Féministe, écrivaine, et auteure attachée aux rapports que les femmes entretiennent avec leur corps, elle décortique dans ses romans, avec une terrible acuité, les mécanismes psychologiques de la violence». Marie Claire

«En nous plongeant dans le mécanisme vertigineux de l’emprise morale, Louise Mey signe un thriller psychologique important et palpitant». Télé 7 Jours


«Avec un style incisif, cette jeune auteure de romans noirs aborde la violence conjugale à travers une plongée dans le mécanisme de l’emprise. Vertigineux  !» Version Femina

«Bouleversant. (...) Un roman engagé sur l'emprise et la violence conjugales». Ici Paris

«Un roman sombre et douloureux qui aborde avec force des thèmes aussi noirs que la violence, l’emprise et la manipulation». Vaucluse Matin

«Au-delà du simple thriller, un roman qui parle du corps des femmes et des violences conjugales».  Femmes d’aujourd’hui

Un livre d'actualité, un livre à lire par toutes les femmes (mais aussi par les hommes) ! Un ouvrage bouleversant, dès les premières pages j'ai été happée par cette histoire et je ne pouvais plus lâcher, m'arrêter de lire. J'en avais des frissons. Incroyable cette histoire... Lisez-le ! Waouh ! Courage à toutes les femmes qui se retrouvent dans des situations similaires...

Un livre dont on ne sort pas indemme, un livre qui marque, dont je vais me souvenir ! Je l'avais repéré dès sa sortie en librairie et annoncé par la maison d'édition sur les réseaux sociaux. C'est vraiment un roman noir d'une tension psychologique redoutable sur l'emprise et les mécanismes de la violence. 

Louise Mey vit à Paris. Autrice de roman noir (Les Ravagé(e)s, Les Hordes invisibles) et de thriller (Embruns), elle a également écrit pour le théâtre une pièce sur les règles (Chattologie - Courte conférence en gestion des flux) et des ouvrages pour la jeunesse (Le Jour du vélo rouge, Kara - Coquillettes et Crustacés, La Sans-Visage).

J'en profite pour vous souhaiter une douce semaine et bonne lecture à vous tous.