9782258163300ORI

La Chanson de Julien - Catherine Boissel : en librairie depuis le 6 juin dernier !

Suite indépendante des Portes du bonheur. En 1927, dans l’Eure. Pauline, épouse d’un ancien soldat au visage dévasté, et mère comblée, découvre les autres ravages de la Grande Guerre…  Qui occupe la ferme familiale et prétend s’appeler Julien, comme son frère adoré ?

Eté 1927. Unie à Henri par une passion toujours intacte, Pauline mène une vie douce entre les siens et le haras des Tilleuls, un des plus réputés de l’Eure. Seule ombre : la crainte mêlée d’aversion de Fanfan envers son père en raison de son visage mutilé par la Grande Guerre. Ce bonheur presque tranquille vole en éclats pour Pauline lorsqu’elle intercepte une lettre de l’hôpital Sainte-Anne à Paris : un patient amnésique et paralysé à la suite d’un traumatisme de guerre affirme s’appeler Julien Vautier. Dès lors, d’anciens soupçons de Pauline renaissent : celui qui habite la ferme familiale, Julien, son frère chéri, serait-il un imposteur ?
Pour la première fois depuis son mariage, Pauline agit en cachette d’Henri. Bientôt, la jeune femme est placée devant un cruel dilemme…
Catherine Sevestre-Loquet ou Catherine Boissel est ingénieur d'études à l'Université de Caen Basse-Normandie.
Elle est responsable de la Bibliothèque Gaston Mialaret au Service Commun de la Documentation (SCD).
Elle a grandi à Isigny-sur-Mer. Elle a d’abord publié dans des revues professionnelles destinées aux enseignants des articles consacrés à la littérature de jeunesse, ainsi qu'un essai, "Le roman des contes", paru en 2001 aux éditions CEDIS. 
Elle se tourne ensuite vers la fiction : d’abord un recueil de nouvelles fantastiques et romantiques, "Histoires mystérieuses des marais de Carentan" (2009).
Elle a ensuite publié trois romans réunissant ses trois grandes passions, les marais du Cotentin, les chevaux et le Moyen Age : "Le Loup des ponts d'Ouve" (2010), "L'Enfant du crépuscule" (2011) et "Le prieuré des ténèbres" (2013).
Son album jeunesse, "L’histoire de Bibi" (2011), sensibilise les enfants au sort tragique des animaux abandonnés. 
Catherine Sevestre-Loquet signe désormais ses livres du nom de son arrière-grand-père maternel.
"Les portes du bonheur", écrit sous le nom de Catherine Boissel, est paru en 2017. 
Je remercie Marie-Jeanne Denis, Attachée de presse dans la formidable maison d'éditions Presses de la Cité - Domaine français, pour l'envoi de cet excellent roman en service presse.  Roman qui obtient depuis juin, des critiques toujours très positives. 
Si vous n'avez pas la chance d'avoir une librairie indépendante près de chez vous, où que vous soyez, vous pouvez commander ce livre directement en cliquant ICI, il vous sera envoyé directement chez vous.
Bel après-midi à vous tous. Bonne lecture !