La-jeune-fille-qui-deplacait-des-montagnes

La Jeune Fille qui déplaçait les montagnes - Patrick Breuzé : Dans votre librairie indépendante depuis le 13 juin dernier (Rayon nouveautés littérature française).

1960. Louise part sur les traces de son grand-père disparu en Allemagne pendant la guerre de 1914...

Depuis le comptoir de son café, Joseph Lapraz voit défiler les jours et disparaître ses derniers clients. Un matin de 1958, lorsqu'un inconnu vient lui demander son chemin, le bistrotier perçoit cet accent allemand qui lui répugne. Et pour cause... Son enfance fut marquée par la disparition de son père parti au front en 1914.
Tant de souffrance et d'espoirs déçus dont il n'a jamais guéri. L'inconnu arrive de Forêt-Noire jusqu'à ce hameau près de Samoëns pour rencontrer Louise, la fille du cafetier, et lui remettre des écrits de son grand-père. Tout y est consigné : son quotidien de soldat, sa peur, sa colère, sa révolte aussi. La jeune fille a pour elle une beauté rare, un talentueux coup de crayon. Et une détermination sans faille. Par amour filial, Louise se promet d'aller sur les traces de ce grand-père fantasmé. Est-il seulement encore vivant ?

Une quête pleine d'espoir et de générosité.

Joseph Lapraz essaye de survivre depuis sa plus tendre enfance à la disparition de son père lors de la première guerre mondiale. On ne sait ce qu'est devenu Eugène Lapraz. Aucune nouvelle, est-il meurt ? On l'ignore. Son corps n'a jamais été retrouvé...
Un jour, un inconnu à l'accent allemand vient à Samoëns, il cherche Louise, la petite fille d'Eugène. Cet inconnu est un clerc de notaire allemand. Il va remettre discrètement à Louise des lettres. Des lettres écrites par son grand-père à sa grand-mère pendant la guerre et qui n'ont jamais été envoyées. Dans ces lettres, Louise va découvrir que pour échapper à son terrible adjudant français, qui n'hésite pas à envoyer les soldats français en première ligne alors qu'il sait qu'ils n'ont aucune chance de s'en sortir, Eugène se retrouve (il ne sait comment) au fond d'une tranchée avec un soldat allemand qui n'hésite pas à partager son masque à gaz avec lui...
J'aimerais vous en dire plus mais je risque de trop vous dévoiler de cette histoire. Cette histoire qui n'est qu'un roman mais où tout sonne vrai. Un ouvrage à lire, à recommander par nos libraires.

Un livre rempli d'espoir, de bienveillance. Un livre percutant, passionnant et j'en passe. Dès les premières pages on est emporté par l'histoire de la famille de Joseph... 

Journaliste indépendant, Patrick Breuzé partage son temps entre l'écriture de romans et la rédaction d'articles pour la presse française. Il a publié aux Presses de la Cité Le Silence des glaces, La Grande Avalanche, La Malpeur, La Montagne effacée et La Lumière des cimes. Son roman Mon fils va venir me chercher a reçu le prix du Pays du Mont-Blanc en 2016 et le prix Solidarité en 2017.

Je remercie Marie-Jeanne Denis, Attachée de presse dans l'excellente maison d'éditions Presses de la Cité pour l'envoi en service presse de ce formidable ouvrage. Livre qui, comme je vous l'indique en début de page, est dans votre librairie indépendante - Nouveautés littérature française depuis le 13 juin dernier.