La-fille-aux-yeux-d-or

La Fille aux yeux d'or - Christine Navarro : dans votre librairie indépendante depuis le 18 avril 2019 - Nouveautés littérature française !

La description du journalisme des années 1970

Dans une époque à laquelle les sixties ont apporté une liberté jamais connue, Camille Saint-Vallier, grand reporter au célèbre quotidien Les Eclairs, profite à fond de l'indépendance conquise par les femmes, collectionnant les scoops et les conquêtes masculines. Son talent, sa beauté et une bonne dose d'audace l'ont vite rendue célèbre, si bien qu'elle est envoyée sur les reportages les plus sensibles. Aussi est-elle furieuse lorsqu'en ce matin d'octobre 1970, son rédacteur en chef lui demande de se rendre dans un village perdu du centre de la France pour couvrir l'affaire d'une voyante assassinée. Elle ignore encore que cette enquête va la mener de surprise en surprise, et que derrière ce banal fait-divers se trame quelque chose de plus obscur...

- Alors, la jeunesse, on cale ? Allez viens, je vais te présenter. Les flics, il faut savoir leur parler. Toi en plus, avec ta binette, tu les auras vite tous mis dans ta poche si tu sais t'y prendre. Au fait, je m'appelle Adam Maubrun. Et toi ?

Eberluée, elle avait serré la main qu'il lui tendait. Adam Maubrun, le grand reporter d'Infos Soir ? Une signature qui valait à elle seule son pesant d'or ? Qu'est-ce qu'il faisait là ?
Eh oui, jeune fille, avait-il ajouté comme s'il lisait dans ses pensées. La preuve qu'il n'y a pas de grand et de petit reportage, l'une des règles d'or du métier. Si tu es sage, je te dirai pourquoi ce coup-là est si important.
Et elle l'avait suivi alors dans les couloirs du commissariat, ouvrant des portes, serrant des mains, discutant avec l'un ou l'autre, plaisantant ou demandant des nouvelles, comme à des vieilles connaissance qu'on n'a pas vues depuis un moment.

"Une jolie journaliste au coeur d'une enquête palpitante".

Mon avis :

Tout d'abord, je tiens à féliciter Christine pour cet excellent roman qui m'a tenue en haleine du début à la fin.

Dans ce roman polar on retrouve bien l'ambiance des années 1970 que ce soit côté travail, les moyens de communication de l'époque : "téléphoner chaque soir (ou presque) à la sténo du bureau de Paris l'article qui doit paraître aux premières lueurs du jour...". etc...
J'ai été de suite entraînée dans cette enquête incroyable, l'assassinat de la voyante qui recevait tous les "grands" de ce monde, que ce soit les personnalités politiques de l'époque etc... Qui pouvait bien lui en vouloir au point de la faire disparaître dans des conditions insoutenables. Je ne vous donne pas les précisions, il faut lire l'ouvrage. 
A plusieurs moments de l'enquête, nous sommes entraînés sur une piste, on pense avoir deviné et puis non, l'enquête prend un nouveau départ. Départ incroyable. Quant-à Camille Saint-Vallier, qui signe des articles percutants, est de plus en plus renommée dans le monde du journalisme, redoutée également... vous verrez en lisant le livre...
Tout ce que je peux vous dire aujourd'hui, c'est que ne n'aurait pas pensé du tout à un tel dénouement ! Waouh ! A LIRE !!!

Christine Navarro a toujours eu le goût de l'écriture. Journaliste de métier, elle a également enseigné la littérature. Elle se consacre aujourd'hui à son activité d'auteur. Elle est aussi passionnée de musique et joue du saxophone. La Fille aux yeux d'or est son sixième roman aux éditions De Borée. Elle est également l'auteur de "L'Impossible oubli", "Le Temps d'un été", "L'Echappée belle", "L'Eventail d'ivoire" ainsi que "La Chevelure d'ébène".

Je remercie Leila Amar, Attachée de presse chez De Borée Editions, pour l'envoi en service presse de ce formidable roman/polar. Ce roman est dans les nouveautés littérature française dans votre librairie indépendante la plus proche de chez vous.