56373563_2262835163978574_8850493726519197696_n

Des orties et des hommes - Paola Pigani : En librairie depuis le 7 mars 2019

L'enfance de Pia, c'est courir à perdre haleine dans l'ombre des arbres, écouter gronder la rivière, cueillir l'herbe des fossés. Observer intensément le travail des hommes au rythme des saisons, aider les parents aux champs ou aux vaches pour rembourser l'emprunt du Crédit Agricole. Appartenir à une fratrie remuante et deviner dans les mots italiens des adultes que la famille possède des racines ailleurs qu'ici, dans ce petit hameau de Charente où elle est née. Tout un monde à la fois immense et minuscule que Pia va devoir quitter pour les murs gris de l'internat. Et à mesure que défile la décennie 70, son regard s'aiguise et sa propre voix s'impose pour raconter aussi la dureté de ce pays qu'une terrible sécheresse met à genoux, où les fermes se dépeuplent, où la colère et la mort sont en embuscade. Une terre que l'on ne quitte jamais tout-à-fait.
Paola Pigani déploie dans ce roman, sans aucun doute le plus personnel, une puissance d'évocation exceptionnelle pour rendre un magnifique hommage au monde paysan et aux territoires de l'enfance.

J'ai adoré ce livre où l'on retrouve bien l'ambiance des années 1970, à la campagne. Tout sonne vrai ! Pia est née en France dans une famille d'immigrés italiens installés en Charente. Toute la famille, parents et enfants travaillent dur sur l'exploitation agricole. Les années 1970, une période charnière dans "l'évolution" de l'agriculture où les "plus grands" veulent créer de grandes exploitations, suivrent la nouvelle politique agricole... mais pas que...
UN LIVRE A LIRE !

Cet excellent ouvrage est l'un des Gros Coups de Coeur de notre Librairie Lucioles de Vienne. Paola Pigani va venir dans cette même librairie le 23 mai prochain, cliquez ICI. J'ai hâte de la rencontrer, d'en savoir plus...

Paola Pigani naît en 1963 dans une famille d'immigré italiens installés en Charente. Educatrice, elle vit à Lyon. Venue à l'écriture par la poésie, auteur de plusieurs recueils, elle publie en 2013 N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures, l'histoire d'une famille manouche internée en 1940 dans le camp des Alliers, près d'Angoulême. Après ce premier roman très remarqué, couronné par de nombreux prix, paraît en 2015 Venus d'ailleurs, une fiction retraçant le parcours de deux réfugiés kosovars à Lyon. L'enfance, le territoire des origines, les marges et le pouvoir des mots sont les principaux thèmes qui traversent son oeuvre.