58870254_2219136561535490_5544957891879895040_n

Une Promesse si fragile - Nicole Provence : Dans votre librairie indépendante depuis le 18 avril 2019 !

Une fine étude des moeurs familiales de la fin du XIXe siècle.

Dans le village varois de Camps, niché en face de la barre rocheuse de Saint-Quinis, l'industrie du feutre tient la première place en cette année 1873. Francis Gastellan, propriétaire des deux plus grandes entreprises de la région, règne sur la vie de ses ouvriers.
La jeune et charmante Naïs, couturière et fille du contremaître Joseph Caspado, est convoitée à la fois par Francis et Césaire, les fils du grand patron. Tandis que le benjamin obtient les faveurs de la belle, la jalousie et la haine animent le coeur de l'aîné, héritier du patrimoine familial. Les deux frères entament alors une guerre sourde qui risque d'avoir de lourdes conséquences.
Obligée de se soumettre à l'autorité de son père, Naïs se battra contre vents et marées afin de retrouver les bras de clui qu'elle aime depuis toujours. La promesse d'un avenir heureux et paisible résistera-t'elle devant la puissante emprise des conventions ? L'espoir est-il permis pour ces amants qui n'aspirent qu'à unir leur destinée ?

"L'évocation de l'industrie du feutre alors très florissante"

- C'est aujourd'hui le plus grand jour de ta vie, ma fille, lui chuchota son père. Tu fais un beau mariage. Beaucoup t'envient.

Sois une excellente épouse, une bonne mère pour les pitchounets qui naîtront, et oublie le reste. Nous sommes fiers que tu entres dans l'une des mailleures familles de Camps. Ne déshonore jamais ni ton mari ni ta famille !
Oublier le reste ! Comme si c'était possible ! En recevant le baiser de son père sur le front, elle baissa les yeux vers le bas de sa manche droite et, des doigts de sa main gauche, caressa le minuscule bout de soie qui dépassait de son poignet. Une dernière caresse pour toi, mon amour, pensa-t'elle, un voile de chagrin dans les yeux.

Ah, les conventions, le droit d'aînesse, la jalousie fraternelle, où tout cela peut mener ? Quelque fois bien loin, oh très loin ! ce roman de Nicole Provence m'a bouleversé ! Je ne sais que rajouter de plus tellement il est poignant. Dès les premières pages, cet excellent ouvrage "nous prend aux trippes" et l'on ne peut plus le quitter. Qu'est-ce qu'il est bien ! Je l'ai adoré et je vous le conseille de tout mon coeur, vraiment un livre à lire ! Un roman qui nous marque, que l'on ne peut oublier !

Depuis 2004, Nicole Provence a publié sept romans à succès parus en France et au Québec, dont Le Secret d'Aiglantine et La corde du penduElle reprend ici la plume élégante qu'on lui connaît, pour le plus grand plaisir de ses lecteurs friands de romans historiques savoureux.

 Je remercie Leila Amar, Attachée de presse dans l'excellente maison d'édition De Borée pour l'envoi de cet ouvrage en service presse. 

J'en profite pour vous souhaiter une agréable semaine à vous tous. Bonne lecture !