9782258162839ORI 

J'ai dû rêver trop fort - Michel Bussi 

Les plus belles histoires d'amour ne meurent jamais.

Les plus belles histoires d’amour ne meurent jamais.
Elles continuent de vivre dans nos souvenirs et les coïncidences cruelles que notre esprit invente.
Mais quand, pour Nathy, ces coïncidences deviennent trop nombreuses, doit-elle croire qu’il n’y a pas de hasard, seulement des rendez-vous ?
Qui s’évertue à lui faire revivre cette parenthèse passionnelle qui a failli balayer sa vie ?
Quand passé et présent se répètent au point de défier toute explication rationnelle, Nathy doit-elle admettre qu’on peut remonter le temps ?

En quatre escales, Montréal, San Diego, Barcelone et Jakarta, dans un jeu de miroirs entre 1999 et 2019, J’ai dû rêver trop fort déploie une partition virtuose, mêlant passion et suspense, au plus près des cœurs qui battent trop fort.

Inédit ! 
L'artiste Gauvain Sers compose et interprète la bande originale du roman. La chanson, dont les paroles sont signées Michel Bussi, est au cœur de l'intrigue de J'ai dû rêver trop fort. Elle s'intitule Que restera-t-il de nous ? et sera disponible en ligne dès le 1er mars puis sur l'album de Gauvain Sers à partir du 29 mars.
Professeur de géographie à l’université de Rouen, Michel Bussi est  le 3e auteur français le plus lu en 2017 (Palmarès le Figaro: GFK) et le 1er auteur français de romans policiers (Source GFK / tous formats). Il est l’auteur aux Presses de la Cité de Nymphéas noirs, polar français le plus primé en 2011 (Prix Polar Michel Lebrun, Grand Prix Gustave Flaubert, Prix Polar méditerranéen, Prix des lecteurs du festival Polar de Cognac, Prix Goutte de Sang d’encre de Vienne, 2011…), Un avion sans elle (Prix Maison de la Presse et Prix du Roman populaire, 2012), Ne lâche pas ma main (Prix du roman insulaire, 2013), N’oublier jamais (2014), Gravé dans le sable (2014), Maman a tort (2015), Le temps est assassin (2016) et On la trouvait plutôt jolie (2017).
Ses ouvrages sont traduits en 34 langues et les droits de ses romans  ont été vendus pour le cinéma et la télévision. La série Maman a tort a remporté un grand succès critique et public lors de sa diffusion sur France 2.
Je remercie également Michel pour sa dédicace. Un GRAND MERCI ! Quel plaisir de recevoir "J'ai dû rêver trop fort" ce lundi 25 février dans ma boîte aux lettres.
J'ai rencontré une première fois Michel Bussi sur le Salon du Livre à Paris - Portes de Versailles en 2014. Ensuite deux années de suite sur le stand de notre Librairie Passerelles de Vienne pour le festival Sang d'Encre de Vienne et à nouveau à la Librairie Passerelles en 2018.
J'en profite pour remercier encore la Librairie Le Bleuet de Banon dans les Alpes de Haute-Provence qui partage l'ensemble de mes chroniques. Ca me fait un énorme plaisir et c'est bien pour les auteurs et les lecteurs ! UN GRAND MERCI !
Je vous souhaite une belle journée à vous tous et BONNE LECTURE !