Hauts-de-France

Février 2018

Hauts-de-France 
c'est le Nord...

La région Hauts-de-France a été créée par la réforme territoriale de 2014 résultant de la fusion du Nord-Pas de Calais et de la Picardie. La dénomination Nord-Pas-de-Calais-Picardie, bien que très claire sur le principe, semblait bien longue et compliquée. Après consultation, c'est Hauts-de-France (adopté lors de l'assemblée régionale du 14 mars 2016) qui a été retenu. La région compte 5.987.883 habitants, est la 3ème région la plus peuplée du pays et la 2ème région la plus densément peuplée de France métropolitaine après l'Ile-de-France. Elle s'étend sur 31.813 km2 sur cinq départements : l'Aisne, le Nord, l'Oise, le Pas-de-Calais et la Somme. Elle est présidée par Xavier Bertrand depuis le 4 janvier 2016 et sa capitale est Lille.
Ca, c'est pour l'administratif ; pour l'histoire, la tradition, les racines, les Hauts-de-France regroupent les terroirs de Picardie, Flandre, Artois, Hainaut et Valois. Ces terroirs possèdent une langue commune : le picard, appelé le ch'ti. Pour désigner cette langue, on utilise le mot picard dans la région Picardie et le plus souvent les mots ch'ti et ch'timi dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais (rouchi dans la région de Valenciennes). En effet, qu'on l'appelle picard ou ch'ti, il s'agit de la même langue, les variétés parlées en Picardie, dans le Nord-Pas-de-Calais ou en Belgique étant largement intercompréhensibles.
La région compte plusieurs sites et ensembles de sites faisant partie du patrimoine mondial de l'Unesco : la cathédrale Notre-Dame d'Amiens (1981),  l'église Saint-Jacques-le-Majeur-et-Saint-Jean-Baptiste de Folleville en tant que monument des Chemins de Compostelle en France (1998) ; les 23 beffrois du Nord, du Pas-de-Calais et de la Somme (2005) ; la citadelle d'Arras, qui fait partie du réseau des sites majeurs de Vauban (2008) ; le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, 353 éléments répartis sur 109 sites comprenant charbonnages, chevalements, terrils, cités minières, manoirs, églises et divers monuments (2012).
Quel nom donner désormais à ses habitants ? Pour le Nord-Pas-de-Calais, on disait "les Nordistes". Pour la Picardie, "les Picards". Pour les Hauts-de-France, que pourrait-on dire : "Hautains" et "Hautistes", "Hauts-de-Français", "Hautois", "Alto-Français", "Hauts français"...?
Une forte tradition commune : les géants. Ils sont des figures essentielles du folklore du Nord de la France et de la Belgique. Ils représentent des personnages historiques, légendaires ou fictifs. Chacun est rattaché à sa ville et dans la branche des géants fondateurs de leur cité, vous pouvez découvrir par exemple Reuze Papa et Reuze Maman à Cassel, les Gayants à Douai, ou Lydéric et Phinaert à Lille, No Piot à Hirson...
A découvrir : les bières des Hauts-de-France. Célébrée depuis des lustres, la large palette des bières made in Hauts-de-France ne cesse de s'élargir, pour déboucher sur un feu d'artifice d'émotions gustatvies.

C'est avec l'extrait de ce jour, 1er février 2018 tiré de l'excellant Almanach des Terroirs de France 2018 que je vous souhaite une agréable journée. Cet Almanach est vraiment à posséder. Un très grande richesse de culturelle dans tous les domaines et de nos terroirs en particulier ! Qu'est-ce que j'aime lire cet Almanach des Terroirs de France 2018. 

C'est almanach est disponible dans votre librairie indépendante, pour nous viennois, notre exellente Librairie Passerelles de Vienne.

Belle journée à vous tous ! Bonne lecture !
Je vous souhaite également 
un doux mois de février.

ALMANACH DES TERROIRS DE FRANCE - EDITIONS DE BOREE 2018