DICTEES POUR PROGRESSER - MELANIE LAMARRE - LIBRIO N° 653 

Dictées pour progresser

"Les six mois que m'avait accordés mon père étaient expirés, il fallut songer à partir"

En 43 dictées choisies parmi les plus beaux textes de la littérature, voici un parcours des principales difficultés de la langue française. Les règles et les exceptions sont expliqués en 33 leçons complémentaires, qui dessinent un parcours progressif.

Avec ses dictées commentées et enrichies de nombreux encadrés récapitulatifs, cet ouvrage est conçu comme un véritable manuel pour progresser en orthographe grâce à une pratique régulière... tout en découvrant des textes classiques ou contemporains.

Mélanie Lamarre 
Agrégée de lettres modernes et ancienne élève de l'Ecole normale supérieure de lettres et sciences humaines de Lyon, elle est actuellement professeur de français au lycée. Grammaire française (n° 534), Conjugaison française (n° 470), Orthographe française (n° 596) sont également disponibles en Librio.

Avant-propos

L'orthographe peut être un véritable cauchemar... Sensation désagréable de ne rien contrôler, mauvaises notes en dictée, découragement... Et pourtant, il existe des moyens simples et fiables de savoir bien écrire la langue française : les règles. Des règles qui, une fois bien comprises, seront des guides infaillibles pour l'exercice de la dictée et, plus généralement, pour la maîtrise de l'orthographe.
C'est pourquoi nous avons choisi de composer un livre de dictées, à l'usage des moins assurés et de leurs parents, qui serait aussi un petit manuel éclairant certains points d'orthographe et de grammaire.
En effet, une dictée ne peut être fructueuse que si elle a été préparée. Chaque dictée est ainsi centrée sur une difficulté précise dont la règle est auparavant expliquée. Nous vous conseillons de bien lire cette règle avec l'élève et de voir s'il est capable d'en expliquer de nouveau les exemples, avant de commencer la dictée. Puis lisez-lui le texte une première fois en vous assurant qu'il en a bien compris le sens. N'hésitez pas à vous arrêter en cours de lecture pour être sûr que la signification d'un mot ou d'une phrase ne lui échappe pas car l'orthographe découle bien souvent de la compréhension. Dictez ensuite le texte avec la ponctuation et n'oubliez pas d'épeler les noms propres. Puis laissez à l'élève un temps de relecture. Enfin, corrigez la dictée avec lui et faites-lui réécrire les mots incorrects. Il serait bon qu'il se constitue un petit carnet d'orthographe dans lequel il consignera tous les mots qui lui étaient étrangers et se les appropriera en les relisant afin d'en conserver la bonne image.
Si l'élève a vraiment de très grosses difficultés, vous pouvez aussi choisir de le mettre en confiance en lui faisant d'abord lire le texte et en lui faisant souligner les mots dont l'orthographe lui semble difficile.
Les mots en italique renvoient à la difficulté traitée dans la règle, et l'objectif à atteindre est de ne faire aucune faute sur ces mots.
Chaque dictée est suivie de commentaires renvoyant aux mots en gras dans le texte. Ils sont composés de remarques grammaticales et lexicales et sont destinés aux parents. Les remarques lexicales donnent le sens en contexte des mots qui nous ont semblé difficiles. Elles faciliteront le travail d'explication du texte en évitant d'avoir recours au dictionnaire. Les remarques portant sur l'orthographe et la grammaire serviront plutôt lors de la correction,  pour expliquer à l'élève certaines de ses fautes ne portant pas sur la règle de la leçon.
Enfin, nous avons choisi de transcrire les sons en suivant l'alphabet phonétique international qui attribue un symbole à la prononciation d'un son. Ainsi, pour savoir ce que signifie ce signe : [y], reportez-vous à l'alphabet phonétique en fin d'ouvrage ; vous verrez qu'il sert à noter le son "u" de "nuage", par exemple.
Nous avons organisé ce livre comme un parcours progressif et méthodique, une sorte de randonnée en montagne qui doit donner à l'élève les meilleurs réflexes et le conduire au sommet des difficultés orthographiques. Mais l'on pourra aussi faire les dictées dans le désordre, en fonction de ses motivations et de ses faiblesses.
Nous avons choisi des textes courts, afin de l'aider à bien se concentrer sur la difficulté étudiée, et éviter qu'il ne se décourage. Nous avons tenté de sélectionner des extraits variés, puisés dans la littérature française comme dans la littérature étrangère, classique ou contemporaine, mais aussi dans des textes philosophiques, des documents, et même dans... un livre de cuisine, pour tenter d'éveiller sa curiosité. Car on ne le répétera jamais assez : l'orthographe ne s'acquiert qu'en lisant...

En attendant, nous espérons que vous trouverez ce petit guide utile et qu'il accompagnera en toute confiance votre progression. 
Vous pouvez aussi vous aider des Librio déjà parus dans la série Mémo comme : Grammaire française (n° 534),  Conjugaison française (n° 470), Orthographe française (n° 596) et Difficultés du français (n° 642).
Bonne route !

Etape 1 - On commence en douceur sur terrain plat

La ponctuation, les consonnes muettes et doubles, les noms féminins : quelques rappels de base

  1. La ponctuation
  2. Les consonnes finales muettes
  3. Les consonnes doubles
  4. Les noms féminins en -té ou -tié

Leçon n° 1 - La ponctuation

La ponctuation n'est pas un élément facultatif mais indispensable au texte. Elle permet de le structurer et d'en faciliter la lecture et la compréhension. Il ne faut pas la négliger.

On rappelle les principaux signes de ponctuation et leur fonction(1) :

  • pour finir une phrase : le point /./, le point d'interrogation /?/, le point d'exclamation /!/, les points de suspension /.../.
  • à l'intérieur d'une phrase : la virgule /,/, le point-virgule /;/, les deux points /:/.
  • pour citer une parole : les guillemets /""/.
  • pour annoncer un changement d'énonciateur dans le discours direct : le tiret /-/ employé seul.
  • pour encadrer une information secondaire : les parenthèses /( )/.
  • pour encadrer une information secondaire : les parenthèses /( )/, et les crochets /[ ].
  • pour encadrer une information et la mettre en relief : le tiret répété /- -/ [que l'on ne répète pas toutefois si le groupe qu'il isole coïncide avec la fin de la phrase].

/I\ Ne pas oublier la majuscule après les signes de ponctuation suivants quand ceux-ci terminent une phrase : /./, /?/, /!/, /.../ et lorsqu'il y a un changement d'énonciateur dans le discours direct (donc après /:"/ et /-/. C'est important ! Cf. Dictée 1

 (1) - Pour plus de détail sur l'utilisation des différents signes de ponctuation, voir Nathalie Baccus, Orthographe française, Librio n° 596, pages 22 à 24.

Dictée n° 1 conformément leçon ci-dessus :

Le sort d'un vieux chien fidèle

Lire une fois le texte à l'élève en insistant sur les pauses, les intonations et les changements de voix indiqués par la ponctuation. Puis dicter le texte en dictant aussi la ponctuation.

Un paysan avait un chien fidèle qui [...] avait perdu toutes ses dents, si bien qu'il ne pouvait plus rien mordre. Et un jour, devant sa porte, le paysan dit à sa femme :
- Demain matin, je prends le fusil et je vais tuer le vieux Sultan qui n'est plus bon à rien.
La femme s'émut de compassion pour la bonne vieille bête fidèle et dit :
- Lui qui nous a [été si fidèle] [...] pendant de si longues années, nous pourrions bien lui accorder le pain de la grâce !
- Eh 
quoi ? dit l'homme, tu n'y penses pas ! Il n'a plus aucune dent dans la gueule et aucun voleur n'a peur de lui ; c'est bien son heure de partir à présent. [...]
Le pauvre vieux chien, couché au soleil non loin de là, entendit tout et fut bien triste d'apprendre qu'il devait mourir le lendemain matin.

Jacob Grimm, Le Vieux Sultan, dans Blanche-Neige et autres comtes, Librio n° 248.

Commentaires
. Lui accorder le pain de grâce : image pour dire que le couple de paysans pourrait épargner la mort au vieux chien. Ne pas oublier l'accent circonflexe sur le mot grâce.
. Eh : interjection que l'on ne doit pas écrire et (de même que dans l'expression eh bien). Attention à ne pas la confondre avec l'interjection hé qu'on utilise souvent pour interpeller quelqu'un ou avant de faire un reproche.

Dictées pour progresser - Mélanie Lamarre - Collection Librio MEMO - disponible dans vos librairies indépendantes - Librairie Passerelles de Vienne.