LE SOLEIL DES MINEURS D'ELISE FISCHER - PRESSES DE LA CITE - TERRES DE FRANCE

Le Soleil des mineurs d'Elise Fischer

Alors que le train l'emporte vers sa lointaine Lorraine, Blanche se surprend à penser que son choix de vie, après cette nuit de novembre, quinze ans auparavant, ne fut ni un hasard ni un coup de tête. Elle ne s'est pas réellement lancée dans l'inconnu en sautant dans le premier train l'emportant à Paris. Ce fut sans doute une manière de garder un fil la reliant encore à cette enfance, à ce père aimé. Oui, elle a aimé ce père, et Kurt le lui a bien rendu. Elle n'a rien à reprocher à ses parents, ils l'ont choyée autant qu'on peut l'être. Elle a été une enfant de mineur comme des milliers d'autres, aimée, cajolée, préservée. Blanche revoit les chevalements s'élançant vers le ciel, par-dessus les toits des cités de mineurs, par-delà les prairies et les rivières. Ils rivalisent avec le clocher des églises. S'ils sont signes de vie, ils rappellent aussi que la mine est dangereuse. Que l'accident est toujours possible. Cela, Blanche l'a toujours su, comme tous les autres enfants de mineurs. On apprend à vivre avec l'angoisse et à la sublimer parfois, car l'enfance est joyeusement un temps d'insouciance. Ainsi va la vie, qui pousse toujours devant. Demain sera un autre jour, plus lumineux encore. Demain, les rêves seront porteurs de merveilleux. C'est sans doute parce que la mort peut survenir que la vie a du prix et qu'il faut oser vivre. Ces certitudes-là, Blanche les a éprouvées et les a fait rimer avec espérancee. Merci à toi, papa, se dit-elle alors que le train arrive à Bar-le-Duc.

Extrait du roman Le Soleil des mineurs d'Elise Fischer paru aux Presses de la Cité dans la collection Trésors de France. Roman paru le 17 mars 2005.
Extrait tiré de notre excellent Almanach Des Terres de France 2017, cliquez ICI. L'Almanach Des Terres de France 2018, est dans votre librairie indépendante depuis le 31 août dernier, cliquez ICI. Librairie Passerelles de Vienne pour nous viennois.

Quatrième de couverture :
En janvier 1985, Blanche, infirmière dans le service des grands brûlés d'un hôpital parisien, apprend que son père, ancien mineur lorrain, est mourant. Quinze ans ont passé depuis que Blanche a quitté la Lorraine et le pays minier pour Paris. Quinze ans sans donner signe de vie. A l'hôpital où elle travaille, elle croise un jour sa mère, Renate, qui lui apprend que son père est mourant. Quand elle revoit enfin celui-ci, l'heure est aux confessions. Juif, il a fui l'Allemagne nazie. Il lui raconte l'arrivée de ses parents allemands en Lorraine et sa rencontre avec Renate, fille de réfugiés italiens, avant de lever le voile sur la blessure qui a poussé Blanche à partir. Lorsque survient la catastrophe du puits Simon, à Forbach, Blanche, bouleversée, met ses compétences professionnelles au service des mineurs. Provisoirement, pense-t-elle alors, mais le destin lui réserve bien des surprises...

A propos de l'auteure
Elise Fischer est née à Champigneulles, en Lorraine, et vit toujours dans la région. Passionnée par les livres et l'écriture, elle est devenue journaliste et écrivain. Elle a longtemps dirigé les pages lecture d'un magazine féminin (Côté Femme), et a également produit et créé plusieurs émissions de radio (dont « Le Bistrot de la vie »). Elle est actuellement responsable du magazine littéraire sur RCF.

PRESSES DE LA CITE