EUX AUTRES, DE GOAREM-TREUZ - HERVE JAOUEN - PRESSES DE LA CITE - TERRES DE FRANCE 

Eux autres, de Goarem-Treuz d'Hervé Jaouen

L'odeur des crêpes fraîches parfumait la cuisine. Mamm avait mis de la vanille et une bonne goutte de rhum avec la pâte de froment. Je vois que le Seigneur a exaucé mes voeux, a plaisanté Etienne. Je crois plutôt que c'est le Saint-Esprit à moto qui a éclairé ta mère et ta soeur, a dit Gwaz-Ru sur le même ton. Je vois que tu n'as pas changé, a dit Etienne. Gwaz-Ru a répliqué moi non, mais toi ? Tu as jeté ta soutane aux orties ? Etienne s'est amusé à faire tourner son père en bourrique avant de lui dire ce que Mamm et moi on savait déjà. Il lui a dit qu'il ne portait pas la soutane mais le bleu de chauffe, qu'il était venu à Goarem-Treuz sur ses congés payés parce qu'il travaillait à Caen à la Métallurgie de Normandie. Donc, a dit Gwaz-Ru, tu n'es pas curé. Oh que si, mais je suis prêtre-ouvrier. Voilà, c'était dit, et Mamm et moi on a souri jusqu'aux oreilles, toutes fières.
S'il n'avait pas été assis, Gwaz-Ru serait tombé sur son derrière. Etienne lui a montré ses mains. Regarde, Gwaz-Ru, des mains de travailleur, elles trempent dans le cambouis et malgré le savon et la brosse la limaille de fer est incrustée dans la peau. Mamm et moi on le dévorait des yeux, notre petit Etienne qu'on avait tant couvé. Avec ses cheveux longs comme les Beatles vus à la télé, son sourire d'ange et ses yeux rieurs, il aurait fait des ravages parmi les filles s'il n'avait pas été curé.

Pour répondre à la curiosité de Gwaz-Ru, Etienne lui a raconté les trois-huit à l'aciérie, les cadences infernales, son logement dans des baraques de la société. Gwaz-Ru ne s'est pas contenté de ça. Il a encore posé un tas de questions. Et la messe ? Quand on avait besoin de ses services, Etienne la disait dans des paroisses autour de Caen. Et les sous qu'il gagnait ? Il en donnait une partie au mouvement des prêtres-ouvriers. Et est-ce qu'il était syndiqué ? Non, cela ne lui était pas permis, mais c'était tout comme. En cas de grève, il faisait grève aussi, par solidarité avec les ouvriers. Et il a ajouté pour faire plaisir à son père, bon sang ne saurait mentir, Gwaz-Ru, j'ai hérité de tes gènes et bien que je sois un homme de Dieu, ou bien justement parce que je suis un homme de Dieu, je mène la vie du peuple d'en bas.

Extrait du roman Eux autres, de Goarem-Treuz d'Hervé Jaouen paru aux Presses de la Cité dans la collection Terres de France le 2 octobre 2014.
Extrait tiré de l'excellent Almanach des Terres de France 2017.

Ce texte est à méditer... Et bien évidemment, nous donne envie d'en connaître un peu plus en lisant ce roman.

114963722

Et la bonne nouvelle ? L'Almanach Des Terres de France 2018 - 11ème édition de l'Almanach des Terres de France, à la fois rétro et moderne, un concentré du meilleur de nos régions de France sera disponible en librairie le 31 août prochain. Vous pouvez déjà le réserver dans votre librairie indépendante, pour nous, Vienne : Librairie Passerelles. Dès que le visuel sera disponible, je vous le montrerai. Je peux déjà vous dire qu'il est magnifique et représente bien nos régions.

Je vous souhaite un agréable dimanche à vous tous.

PRESSES DE LA CITE - COLLECTION TERRES DE FRANCE