9782258109957 

Vivre ensemble ou mourir - Marie Kuhlmann

Wolf quitta son village natal dans un état de confusion que jamais il n'eût cru possible. Rejeté par le seul membre de sa famille encore en vie, traité en ennemi par des représentants du Sundgau tout entier, car à ses yeux la nature de la réunion ne laissait aucune place au doute, il sentait vaciller ses certitudes. Sa place, avait-il cru jusqu'à ce jour, se situait au sein de la Régence. Apprécié, entouré de personnes amicales, il oeuvrait pour le bien de la société, le respect de la loi, l'ordre établi. Un secrétaire, greffier et traducteur ne causait aucun tort à ceux qui avaient la malchance de naître parmi la population campagnarde. On pouvait s'élever au-dessus de sa condition première. N'en était-il pas un exemple vivant ? L'indignation le fit bouillir. Non, il n'avait pas honte de sa position,  bien au contraire. Même si personne n'était indispensable, un autre pouvait le remplacer - peut-être pas du jour au lendemain -, il jouissait de l'estime générale. Wolf n'y était pour rien s'il ne bénéficiait pas d'un environnement familial digne de ce nom, donc se raccrochait à son milieu professionnel. Ses jeunes années laissaient peu de traces dans sa mémoire. Il lui restait tout juste l'image de sa mère, la seule à lui offrir de l'affection. Les autres, il les vomissait, son père, dur et injuste envers lui, Erwin, qui ressemblait si fort à celui-ci. La haine, inconnue jusque-là, le faisait frémir sur sa monture. Jamais il ne remettrait les pieds dans le Sundgau !
L'instant d'après, Wolf rejeta avec la dernière énergie cette résolution inconsidérée. Rosa-Blanka... Comment avait-il pu, l'espace d'un instant, oublier la nuque vulnérable, la voix grave, le regard vert à la fois déterminé et presque tendre ?

Extrait du roman Vivre ensemble ou mourir de Marie-Kuhlmann paru aux Presses de la Cité le 6 novembre 2014 dans la collection Terres de France - Un excellent roman historique.
Extrait tiré d'un des Almanachs Des Terres de France qui, comme vous le savez, j'aime beaucoup !

C'est avec cette lecture que je vous souhaite un doux après-midi à vous qui passez par-là, en silence ou en me laissant un petit mot.

TERRES DE FRANCE - PRESSES DE LA CITE

En cliquant ICI ou ci-dessus, découvrez toutes les nouveautés.