LES ANNEES SOLEX -

Alsace, 1969. Lors d'un séjour chez ses grands-parents avec Camille, sa cousine dévergondée, Juliette rencontre Patrice, adolescent rebelle dont elle tombe follement amoureuse.
Leurs vacances riment avec insouciance, s'y mêlent les dernières notes de l'enfance que l'on voudrait ne jamais oublier.

Pourtant, dès la rentrée, Juliette doit choisir entre son désir d'émancipation et les codes étriqués de son milieu. Cette idylle ne restera-t'elle qu'une belle échappée ?

Hymne à la fureur de vivre, Les Années Solex célèbre l'âge de tous les possibles. Pantalons pattes d'eph, foulards indiens, musique pop... autant d'évocations délicieusement nostalgiques qui ressuscitent une génération avide de liberté.

Hymne à l'insouciance car à cet âge là, en principe nous étions entourés de nos parents. Chacun a vécu "ses propres années Solex" selon son éducation, son milieu social etc... Là, Juliette était dans un milieu bourgeois, assez sévère, à une époque juste après mai 1968 ! Mai 1968 où le slogan était "Il est interdit d'interdir"...

Un ouvrage qui nous replonge dans nos années d'adolescence mais qui (en transportant les faits dans le contexte actuel, les jeunes d'aujourd'hui peuvent se reconnaître) Tout n'était pas facile dans ces années là... Il y avait peut-être du travail pour tous mais du travail en usine et dans quelles conditions... des journées de 45 heures ! Travail éreintant !

L'après mai 1968 et les années qui ont suivies ont été un grand bouleversement pour nous, les femmes...  Le droit de vivre notre vie de femme un peu plus librement...  Notre émancipation par le travail à l'extérieur... Aujourd'hui, nous entendons beaucoup parler de l'égalité des hommes et des femmes. Ce qui est souhaitable, est que nous soyons respectées en tant que femmes. Dans le travail, il est bien évident qu'à travail égal le salaire doit être égal. Dans l'ensemble, les hommes et les femmes sont fait pour se compléter. Depuis 40 voire 30 ans, que de changements... Bouleversements...!

A la lecture de ce livre, les parents dont les enfants sont en pleine crise d'adolescence prendront conscience qu'il faut être très attentifs, à l'écoute, de leur progéniture.

Je vous conseille la lecture de cet excellent ouvrage d'Emmanuelle De Boysson publié aux éditions Héloïse d'Ormesson. Emmanuelle qui était présente dans notre excellente Librairie Passerelles de Vienne la semaine dernière. Cliquez ICI.

Ecrivain et critique littéraire, Emmanuelle De Boysson est également présidente du prix de la Closerie des Lilas. Elle a publié de nombreux essais et romans, dont Les Grandes Bourgeoises (2006) et Le Bonheur en prime (2014).

SOLEX

Nous avons passé une excellente soirée à la librairie avec Emmanuelle. Nous avons tous évoqué plus ou moins nos souvenirs, parler musique etc... Si certains(es) d'entre nous avaient des Solex (Casse-cou !), d'autres des "Grosses Mobylettes bleues", en ce qui me concerne, j'avais une Cady ! Sourire ! 

CADY

Nous remercions Lise-Marie et Murielle, les deux gérantes de la Librairie Passerelles d'avoir organisé cette belle rencontre avec Emmanuelle à la librairie.

(Cliquez ci-dessus)