GRAND LIVRE DU MOIS - REVUE N° 399 - OCTOBRE 2015 - SUITE 12 - LIRE, VIVRE ET REVER

BANNIERE LIVRES

Pour moi, cela a toujours été une passion et je ne pense pas changer et je ne le souhaite pas du tout. J'ai reçu pour mon plus grand plaisir, la revue littéraire n° 399 du Grand Livre du Mois, le Club de l'Actu Littéraire, octobre 2015. C'est toujours un grand plaisir pour moi de feuilleter tranquillement chaque mois cette revue.

Oh, je n'ai pas encore terminé de la lire étant donné que je l'ai reçue avant hier mais la seconde rentrée littéraire se présente excellente. Je reprends ci-dessous un petit texte auquel j'adhère complètement :

Bien souvent, les livres sont à l'origine même de la vocation des écrivains. Alexandre Fillon a regroupé des souvenirs d'auteurs de renom pour rendre hommage aux libraires et à leurs boutiques, temples sacrés de la littérature. Un vibrant plaidoyer !

LIRE, VIVRE 
ET REVER
SOUS LA DIRECTION D'ALEXANDRE FILLON

Journaliste littéraire, Alexandre Fillon se souvient de ce qu'il doit aux libraires et à ceux qui les animent, qui défendent les ouvrages, les conseillent, et les font ainsi exister. Il a demandé à vingt et un écrivains de raconter comment les livres et les lieux, où ils les ont achetés, ont changé leur vie. Olivier Adam, Dominique Barbéris, Nina Bouraoui, Pierrette fleutiaux, David Foenkinos, Anne-Marie Garat et beaucoup d'autres se prêtent au jeu avec humour et sincérité. Au fil de leurs récits, ce sont des dizaines de libraires, et bien plus d'ouvrages encore qui sont cités. Est-ce une surprise ? Chacun a ses propres méthodes d'approvisionnement, et ses fournisseurs fétiches, parfois depuis des décennies : des bouquinistes, de célèbres enseignes, mais aussi de petits établissements de province, dont certains menacés par la crise. Un livre qui donne envie de lire et de découvrir de nouveaux auteurs.

 BANNIERE LIVRES

GRAND LIVRE DU MOIS - REVUE N° 399 - OCTOBRE 2015 - SUITE 11 - MA MERE DU NORD

BANNIERE LIVRES

Un roman que je lirai, peut-être pas de suite (vu ma pile qui attend bien sagement) mais certainement car en lisant le résumé on ne peut penser qu'à nos mamans surtout quand elles ne sont plus là, qu'est-ce qu'elles nous manquent... Que cet ouvrage doit-être émouvant. Cliquez sur l'ouvrage ci-dessus pour lire le résumé.

Jean-Louis Fournier prend la plume pour relater l'histoire de celle qui lui a donné la vie. Avec sensibilité, il évoque ce parcours, ce destin brisé par un époux qui n'aura jamais eu de considération que pour lui-même.

BANNIERE LIVRES

GRAND LIVRE DU MOIS - REVUE OCTOBRE 2015 - SUITE 2

BANNIERE LIVRES

Christian Signol, un auteur que l'on ne présente plus ! 
Je le lis depuis plus de trente ans.

Son dernier roman est le livre vedette des romans régionaux. Ci-dessous, la Rencontre de Christian Signol et le Club de l'Actu Littéraire :

Le titre de votre roman, Nos si beaux rêves de jeunesse, sous-entend-il que la distance entre le rêve et la réalité reste infranchissable ?

Christian Signol : Dans ces années-là (les années 1930), des millions de gens ont dû quitter les campagnes pour venir travailler en ville. Ils gardaient en eux la nostalgie d'un monde perdu, d'autant qu'ils devaient changer fondamentalement de mode de vie. Ont-ils rêvé aussi de changer le monde ? Sûrement. Mais ce fut une époque très violente, qui se termina, comme on le sait, par le fascisme [...]. Mélina rêvait de la ville, de lumière ; elle ne souhaitait qu'une chose : partir, devenir institutrice (ma mère aussi le voulait, mais elle n'a pu aller jusqu'au bout, comme Mélina...) ; Etienne rêvait, lui, de retrouver son paradis d'enfance. Mais pour finir, il y eut la guerre...

Faut-il alors préférer le bonheur de rester au contact de la nature ?

Christian Signol : Ce fut un choc pour moi quand, à onze ans, j'ai dû quitter mon village natal pour devenir pensionnaire à la ville, une véritable épreuve. D'un côté, il y a l'instruction, la raison, qui donnent l'émancipation ; de l'autre, la nature, l'instinct, un monde de sensation et d'émotion, celui de l'enfance. Tous mes camarades sont partis : pour travailler, il le fallait bien ; moi, en fin de compte, j'ai choisi de rester à la campagne. Pour vivre dans le rêve, il faut le cultiver : est-ce possible ? "Le passé ne se retrouve pas, il se reconstruit", a dit Louis-René des Forêts.

Peut-on échapper à l'histoire ? Peut-on se contenter de changer sa vie ?

Christian Signol : On ne peut pas échapper à l'histoire. Toutes les générations qui nous ont précédés ont subi le choc de l'histoire en marche. J'ai connu des gens dans les années soixante qui avaient choisi de vivre autre chose en revenant à la campagne ; aujourd'hui, c'est impossible. On ne peut pas s'abstraire du monde des vivants. Changer la vie ? Oui, peut-être, avec les moyens techniques d'aujourd'hui, qui permettent de travailler à distance. Les gens fuient les ville dès qu'ils le peuvent, il faut croire qu'ils y vivent comme des prisonniers... Un sondage récent le montre : 65 % des Français souhaitent vivrent à la campagne !

Pour connaître le résumé de ce roman, cliquez sur l'ouvrage ci-dessus ou ICI.

 BANNIERE LIVRES

GRAND LIVRE DU MOIS - REVUE OCTOBRE 2015 - SUITE 1

BANNIERE LIVRES

Je continue à feuilleter un peu la revue du Club de l'Actu Littéraire avec vous.

BANNIERE LIVRES

GRAND LIVRE DU MOIS - REVUE OCTOBRE 2015 - SUITE 6

BANNIERE LIVRES

Anne Courtillé reconstitue remarquablement Clermont - sa ville natale - à la fin du Moyen Age. Une fable qui mêle gaieté et tragédie. 

A la fin du XVe siècle, Clermont, capitale de l'Auvergne, est une très opulente cité. Marthe Riccardi, brodeuse aux doigts de fée, travaille, pour les riches notables et l'évêché, les soies ensoleillées et admirables que son mari Luca ramène une fois l'an de Toscane, dont il est originaire. Malgré les très longues absences du jeune homme, le couple est heureux avec ses deux filles, Caterina et Clara. Mais un jour, le coeur de Marthe se fige de fureur et de jalousie : Luca, qui avait une autre femme en Italie, Giovanna, à présent décédée, a ramené en Auvergne les trois enfants qu'il a eus d'elle - Flavia, Domenico et Francesco. Marthe n'éprouve aucune pitié pour ces orphelins et les jette dehors en même temps que l'homme adultère. Un jeune Clermontois voit tout de suite le parti qu'il peut tirer de la situation. Colin Leloup, l'échevin, qui a follement aimé Marthe avant que Luca ne la lui ravisse, décide de repartir à l'assaut de son ancienne amante après avoir détruit le rival honni en l'accusant de commerce avec le diable, ce qui, en ces années-là, conduit au bûcher. Le tremblement de terre qui secoue alors la vieille cité auvergnate va apporter de l'eau au moulin de Colin...

Que cet ouvrage doit-être bien !

BANNIERE LIVRES

 

GRAND LIVRE DU MOIS - REVUE N° 399 - OCTOBRE 2015 - ROMANS REGIONAUX - SUITE

BANNIERE LIVRES

Dans le fascicule spécial romans régionaux :
Les Ruisseaux d'ombre de Gérard de Negri 

La force de l'amour viendra-t'elle à bout de ce coquin de sort ?

Années 1970, dans les Cévennes. Après avoir enseigné à Marseille, Gabriel est ravi de retrouver Saint-Just, sa région natale qui lui offrer depuis l'enfance mille et une raisons de s'extasier sur la beauté de la nature. Seule ombre au tableau : l'amour d'une femme que notre instituteur attend patiemment. Le jour où Claire, peintre venue de la capitale, s'installe avec sa fille dans une vieille maison du village dont elle a hérité, le bonheur s'annonce. Hélas les commérages et la haine de certains habitants pour "l'étrangère" ne vont pas rendre la vie facile aux tourtereaux. Le pire se produit : Claire se fait agresser dans la montagne. Mais le jeune instituteur ne compte pas laisser l'adversité lui dérober son bonheur...

 BANNIERE LIVRES

GRAND LIVRE DU MOIS - REVUE N° 399 - OCTOBRE 2015 - ROMANS REGIONAUX

 BANNIERE LIVRES

Je suis heureuse de feuilleter aujourd'hui avec vous la revue littéraire du Grand Livre du Mois, Club de l'Actu Littéraire dans le salon de Patricia.

BANNIERE LIVRES

GRAND LIVRE DU MOIS - REVUE N° 399 - OCTOBRE 2015 - SUITE 10

BANNIERE LIVRES

Que du bonheur pour moi et ce, depuis plus de trente ans que je suis abonnée : Toute l'actualité littéraire à découvrir tranquillement chez soi, bien installée.

BANNIERE LIVRES

GRAND LIVRE DU MOIS - REVUE OCTOBRE 2015 - SUITE 7

BANNIERE LIVRES

Avant de vous quitter pour aujourd'hui, je vous présente
l'ALMANACH DES TERRES DE FRANCE 2016

Une compilation du meilleur et de l'indispensable des régions de France. Pour sa neuvième édition, l'Almanach des terres de France nous fait voyager au coeur même de nos régions à travers trois cent vingt pages en couleurs présentant un regard neuf et rétro à la fois. Des illustrations, des rubriques, des espaces dédiés aux notes ainsi qu'une maquette aérée animent l'ensemble de l'agenda. Astronomie, bricolage, trucs et astuces ancestraux, histoire de France, énigmes et jeux... nous attendent au fil des pages. Un ouvrage original pour partir à la découverte des terres de notre beau pays !

BANNIERE LIVRES

GRAND LIVRE DU MOIS - REVUE OCTOBRE 2015 - SUITE 9

 BANNIERE LIVRES

Maintenant, il me reste à vous souhaiter une belle journée, plus précisément un bel après-midi. En cliquant ICI vous pourrez découvrir toutes les personnes présentes dans le salon de notre amie Patricia.

Très bel après-midi et 
VIVE LES LIVRES !

BANNIERE LIVRES

ENTRE LIBRE - CHEZ PATRICIA - LES CHEMINS DE TABLES