SOUFFLES DE VIE - FRANCOISE SEUZARET-BARRY

73498366_p

Deux jeunes retraités parisiens partent pour trois semaines dans un petit mas en Cévennes. Marc, le rêveur, pêcheur et écrivain et Paul, le photographe, sûr de son charme, attendent ces vacances impatiemment.
Accueillis par Raphaël, le cousin de la propriétaire du mas, les trois hommes se lient rapidement d'amitié. La beauté sauvage de cette terre répond parfaitement à leurs souhaits.
La personnalité de Marie-Anne, la propriétaire, pousse à la curiosité, tout parle d'elle dans ce lieu. Intrigué, Paul découvre le chemin de vie de cette jeune femme qui enseigna en Ardèche et dans le Gard. Les postes se succèdent au gré des besoins de l'académie et engendrent parfois le découragement. Pour être enfin titularisée, elle choisit de franchir la Méditerranée et part en Algérie où elle s'épanouit au contact d'élèves motivés et remarquables. Elle comprend alors qu'elle a trouvé sa voie, mais cette route qu'elle croyait si belle devient peu à peu un lieu de violences et d'insécurité.
Paul, troublé par le destin de cette femme, verra sa vie bouleversée.

A propos de l'auteure :

Née à Jaujac (Ardèche) où elle a vécu jusqu'à l'âge de dix ans, Françoise BARRY a fait ses études à Nîmes. Professeur des Ecoles, elle a enseigné dans de nombreux postes en Ardèche, dans le Gard, l'Oise et la Lozère ainsi qu'en Algérie comme coopérante. Elle est l'auteure : Les Hommes du Viaduc (2004), L'Etrangère des Hautes Terres (prix Vallée Livres Cévennes 2006), Justine, une Oubliée de Rieucros (2007) et Le songe de Maria (2012) dont je vous parle ICI.

73498366_p

Je viens de terminer ce roman que j'ai aimé et que je vous conseille fortement. Tous les professeurs des Ecoles, professeurs des Collèges, Lycée etc... Les parents, les grands parents devraient le lire. Bref, tout le monde. Ce livre est bouleversant et plein d'espoir.

Je vous livre ici quelques extraits :

"...Cette sensibilité exceptionnelle et cet amour vibraient tout au bout de ses doigts. Qu'importe l'apparence, la vraie beauté ne se reflète pas dans un miroir, ne se trouve pas sur les couvertures des magazines, elle est dans ce qu'on fait de sa vie. Raphaël, adolescent, avait lutté contre la violence, puis contre l'injustice. Adulte, avec discrétion, il avait su ouvrir son coeur aux autres et leur apporter du bonheur".

"...Le bonheur, il faut le vouloir. Si vous attendez qu'il vienne à vous, tout l'argent du monde n'y suffira pas. La volonté et le travail vous permettent d'y accéder. Le bonheur est contagieux. Un élève qui entre en classe avec le sourire et un bonjour amical, apporte du bonheur à tout le groupe et pour toute la journée. Ces petits riens suffisent à nous rendre heureux..."


Dès que j'ai commencé ce livre, je n'avais plus envie de le quitter... C'est le deuxième livre de Françoise que je lis, tous les deux (bien différents) m'ont enchantée. 

Je vais parler de ce roman, demain 1er mars dans le salon de Patricia et je sens qu'il va intéresser beaucoup d'entre vous.
BONNE LECTURE à TOUTES et à TOUS !

73498366_p

 entr-e libre22