73498366_p

Les jours heureux et les travaux paisibles se succèdent à la Chapelle-au-Bois, une bourgade corrézienne plutôt déshéritée, à la veille de la Grande Guerre.

C'est là qu'a grandi Amélie Aubernat, entre un père maréchal-ferrant qu'elle adore, et une mère un peu fantasque qui tient la petite épicerie du village. À dix-huit ans, la jolie et farouche Amélie sait d'instinct qu'elle n'aime pas Jean Eyrolles, le fiancé qu'on lui destine et qui doit hériter de la scierie paternelle. En revanche, toutes ses pensées et tous ses sentiments vont vers Pierre Mazalaigue qui rêve, lui aussi, de l'épouser. Ainsi débute cette chronique familiale exemplaire, cette fresque vivante et colorée, ce roman d'amour raisonnable et passionné, geste intimiste que le succès public a transformée en véritable légende. 

73498366_p

 

 73498366_p

  Si l'on avait dit à Amélie, au temps où elle s'appelait encore Mlle Aubernat, qu'elle tiendrait bientôt un café rue de Montreuil, à Paris, elle aurait poussé les hauts cris, un café étant à ses yeux un lieu de perdition. Mais elle se marie avec Pierre Mazalaigue, quitte leur bourg natal de La Chapelle-au-Bois pour la capitale et, là, se laisse convaincre que le meilleur moyen de gagner leur pain est de devenir les patrons du Cycliste couronné. Puis la guerre éclate. Amélie se retrouve seule, en cette année 1915, pour diriger les destinées du Cycliste. Elle se met à l'ouvrage avec vaillance, et s'habitue, peu à peu, aux clients, même aux terribles « blanchecailles » du lavoir voisin. A vrai dire, elle ne vit plus que dans l'attente des nouvelles de son mari. Chaque réunion rend plus cruelle la séparation suivante, avivée par l'angoisse qui est le lot de « ceux de l'arrière ». C'est sur le retour de Pierre, grièvement blessé en 1916, que s'achève ce volume, le second de la série Les Semailles et les Moissons, où Henri Troyat peint avec un singulier bonheur l'existence quotidienne d'une famille modeste aux heures cruciales de la Grande Guerre.

73498366_p

 HENRI TROYAT - Les semailles et les moissons - TOME 3

73498366_p

La grive est un oiseau charmant avec un bec pointu. C'est ainsi que ses camarades ont surnommé Elisabeth dans cette pension religieuse du Lot où l'on accueille des enfants un peu fragiles de la poitrine, comme elle. Séjour fertile en émotions cependant. C'est le temps des premiers émois et des premiers chagrins, celui des révoltes et des rêves. Mais l'adolescente n'a pas oublié le grand café bruyant que ses parents tiennent sur le boulevard Rochechouart et son animation fiévreuse et pittoresque à l'entracte des théâtres, ni les couleurs ni les chansons de ce Paris des années 20 qui est celui de son enfance.

Troyat réussit un portrait qui nous tient en haleine. Peu à peu, à travers les petits drames vécus par une gamine, s'éclaire un caractère qui annonce la plus riche, imprévisible et passionnée des existence.

 73498366_p

HENRI TROYAT - Les semailles et les moissons - TOME 4

73498366_p

A dix-neuf ans, Elisabeth est toute de grâce impertinente et d'humeur libre et joyeuse. Ses parents, les amoureux des Semailles et les moissons, ont vendu leur café du boulevard Rochechouart pour acheter un hôtel à Megève. Dans ce décor de vacances, c'est un va-et-vient de clients toujours changeants, toujours les mêmes. Ils témoignent à Elisabeth une admiration qui la flatte, mais elle refuse de se laisser entraîner dans une banale aventure saisonnière. Sûre d'être à l'abris des surprises sentimentales, elle n'en est que plus bouleversée lorsque surgit l'inquiétante figure de Christian. Jamais Troyat ne s'est montré aussi puissant que dans la peinture de cette jeune femme comblée puis accablée par le destin qu'elle a choisi.

73498366_p

 Les Semailles et les Moissons, Tome 5 : La Rencontre

 73498366_p

 Paris, 1938. Elisabeth tient un petit magasin de disques, rue Marbeuf. Libre, solitaire, secrète, elle est décidée à défendre sa tranquillité coûte que coûte. Mais son caractère n'est-il pas un défi au destin ? Elle est entraînée dans d'orageuses aventures, auxquelles va bientôt se mêler le grondement de la guerre. A travers ces épreuves, Elisabeth s'efforce en vain de découvrir sa voie. C'est au moment où elle croit tout perdu qu'une rencontre décisive se produit, celle d'un homme qui lui rendra confiance en elle-même et en l'avenir.

73498366_p 

 1. Les semailles et les moissons ;
2. Amélie ;
3.La Grive ;
4.Tendre et violente Elisabeth ;
5. La rencontre.

73498366_p

 150x100-cz5t

73498366_p

Pourquoi je vous parle de ces cinq romans maintenant ?
Tout simplement parce que j'ai reçu aujourd'hui une pub dans ma boîte mails
concernant les livres de la rentrée...
J'ai lu ces romans il y a plus de trente ans...
Cette série d'Henri TROYAT est EXCELLENTE !

A LIRE ABSOLUMENT !