P1140493

 66641810_p

P1140476

66641810_p

P1140475

66641810_p

 P1140474

66641810_p

L'Épiphanie

Le 6 janvier, on fête l'Épiphanie, c'est à dire la présentation de Jésus aux Rois Mages. On l'appelle aussi le jour des Rois.
L'Épiphanie vient du grec Ἐπιφάνια ; le terme a été traduit en latin par apparitio,-onis (apparition).
En grec moderne, επιφάνια signifie avant tout la surface (de la Terre, par exemple) ; ce sens existait aussi en grec ancien (tout ce qui apparaît à la surface).
En Grèce, la fête porte le nom de Θεοφάνια. La théophanie, c'est la manifestation de Dieu (Théos) qui s'est fait homme en Jésus.
Cependant, dans l'église orthodoxe, on célèbre ce jour-là le baptème de Jésus dans le Jourdain. Cet évènement s'est déroulé une trentaine d'années plus tard. Ce n'est pas une fève que l'on tire, mais une croix que l'on repêche dans l'eau. Le prêtre lance une croix et c'est au premier baigneur qui la retrouve...
L'Épiphanie a lieu 12 jours après Noël. Ces 12 jours représentent aussi le décalage entre le calendrier lunaire et le calendrier solaire. Une année fait 12 mois lunaires (à l'origine le mois représentait la période entre deux nouvelles lunes, soit 29,5 jours). Cela fait un total de 354 jours. Il faut ajouter presque 12 jours (comme les 12 mois de l'année) pour atteindre l'année solaire.
6 jours après Noël et 6 jours avant l'Épiphanie, se déroule le passage à la nouvelle année. Autrefois on fêtait, le jour de l'An, la circoncision de Jésus. Comme tout enfant juif, elle se déroulait 7 jours après la naissance.
L'hommage des Mages d'Orient
La naissance de Jésus est racontée par deux Évangiles : Matthieu et Luc. Selon Luc, ce sont des bergers qui viennent rendre hommage à Jésus ; selon Matthieu, ce sont les Rois Mages.Le texte biblique emploie le terme de mage, du grec μάγος. En général, un mage désigne à l'origine un prêtre perse ou mède (par exemple, originaire de Babylone). Ils étaient réputés pour leur connaissance en astronomie et astrologie. On employait aussi le terme grec dans un sens péjoratif, avec celui de magicien. Ce terme est à l'origine de la magie, du magicien et de ce qui est magique

extraits de l'Évangile de Matthieu(II, 1-2 & 10-11)

 66641810_p

 P1140477

 66641810_p

 P1140478

66641810_p

 P1140482

66641810_p

 P1140486

66641810_p

(Cliquer ci-dessus)

66641810_p

P1140495

66641810_p

 P1140473

66641810_p

 

LES ROIS MAGES

(Cliquer sur l'image)

66641810_p

 

L'Épiphanie désigne aujourd'hui une fête chrétienne qui célèbre le Messie venu et incarné dans le monde et recevant la visite et l'hommage des Rois mages. Elle a lieu le 6 janvier [1]. En France et en Belgique, puisque ce jour n'est pas férié, elle est célébrée le deuxième dimanche suivant Noël.
La fête s'appelle aussi « Théophanie », qui signifie également la « manifestation de Dieu ».

 

  • A l'origine et jusqu'à la fin du IVe siècle, L'Epiphanie est la grande et unique fête chrétienne de la «manifestation du Christ dans le monde»
    (manifestation exprimée outre la venue des Mages par une suite de différents épisodes: la Nativité, la voix du Père et la présence d'une colombe lors du Baptême sur le Jourdain, le miracle de Cana, etc.)
  • Depuis l'introduction d'une fête de la Nativité (Noël) le 25 décembre, l'Épiphanie met l'accent sur des sens spécifiques qui peuvent varier selon les confessions et les cultures.
  • Depuis le XIXe siècle on l'appelle aussi le Jour des Rois en référence directe à la venue et à l'adoration des Rois mages[2].

66641810_p

P1140492

66641810_p