P1110399

63161350_p

Tel père, tel fils.

 Un jeune homme qui était sur le point de se marier résolut de chasser son père de sa maison et de le reléguer à la campagne. Il craignait que la compagnie du vieillard ne déplût à sa jeune femme. Son père avait plus de cent ans et était hors d'état de lui résister. Il le fit monter sur un chariot et le mena jusqu'à la porte d'une pauvre métairie qu'ils avaient dans la campagne. C'était dans cette métairie qu'il voulait l'enfermer.
"Mon fils, dit le vieillard, je vois ce que tu veux faire ; mais je ne te demande qu'une chose, c'est de me conduire au moins jusqu'à la table de pierre qui est dans ce jardin".
Le fils conduisit son père jusqu'à cette table. Quand ils y furent arrivés : "Maintenant tu peux partir et m'abandonner, dit le vieillard. C'est ici qu'autrefois j'ai amené mon père et que je l'ai abandonné.
- Ah ! mon père, s'écria le jeune homme, si j'ai des enfants, c'est donc ici qu'ils m'amèneront à mon tour !"
Et alors, reconduisant son père à la ville, il lui donna la plus belle chambre dans sa maison et la place la plus honorable à son repas de noce.

(Saint-Marc Girardin)

 63161350_p

PICT0004

63161350_p