untitled

Devenir instituteur, c'était le rêve de nombreux enfants dans la France de l'immédiat après-guerre.
C'était l'âge d'or de l'école de la République, l'école d'antan, notre école aux odeurs de craie, de bois et d'encre violette, dont les " maîtres " exemplaires et dévoués étaient respectés de tous. Elle symbolisait la réussite et l'espoir. Christian Signol nous en fait revivre l'histoire à travers le destin d'une jeune institutrice des années cinquante, qui devra affronter dans les villages du Lot l'hostilité tout à la fois du maire, du curé et des habitants qui ont besoin de leurs enfants dans les fermes.
Elle y rencontrera l'amour de sa vie avec un autre maître issu d'un milieu totalement différent mais aussi passionné jusqu'à ce que, de réforme en réforme, ils deviennent par décret " professeurs des écoles " et ne se reconnaissent plus dans leur nouveau statut. Christian Signol poursuit avec émotion et vérité le grand roman de nos familles, notre roman, comme celui d'un pays d'où l'on ne s'échappe jamais tout à fait.

***

En 1954, une jeune femme de 20 ans rejoint son premier poste de maîtresse d'école à Ségalières, un hameau à 800 m d'altitude entre la vallée du Lot et les monts d'Auvergne.
Ornella Perrugi est la fille d'un maçon italien, ses parents sont pauvres mais elle a choisi très tôt son destin " cinq ans, mais déjà je savais : les livres règneraient sur moi comme je règnerai sur eux ". La foi dans son métier chevillée au corps, elle va se heurter, dans son premier poste, à la rudesse des paysans qui ont besoin de leurs enfants pour le travail des terres, qui souhaitent pour eux le Certificat mais pas l'entrée en 6e.
Mutée parce qu'elle va défendre, bec et ongles, un enfant en détresse, elle va rejoindre un poste double. Ce sera la rencontre avec Pierre qui s'occupe des petits et elle des grands. Amoureux, jeunes époux, puis parents, ils vivront tout au long de leur vie leur passion commune pour l'éducation et poursuivront leur carrière au gré des réformes...
Dans ce très beau roman, Christian Signol, nous raconte avec l'émotion, la tendresse et la nostalgie qui lui sont propres un demi-siècle de notre histoire et donne un visage à ces successeurs magnifiques des " hussards noirs de la République " à qui nous devons tant.

***
(A lire absolument...!)
***

http://www.evene.fr/celebre/biographie/christian-signol-15020.php

***