A LIRE...

9782253118626_G

Il y a des hommes qui souffrent. Qui parle d'eux ? Il y a des femmes qui pratiquent le renversement des rôles... Il y a des enfants sans repères : qui est papa ? qui est maman ?

En épousant Gabrielle, Jean-Charles ignore qu'ils seront bientôt confrontés, lui et ses deux enfants, à une femme blessée qui s'est juré qu'aucun homme ne l'aurait jamais.

Que deviendrait Jean-Charles sans la douce Marie ?

Connue pour sa défense de la famille, Janine Boissard ose écrire ce que le prêt-à-penser interdit de dire : en imitant les hommes dans ce qu'ils ont de plus brutal, certaines d'entre nous mettent le couple en danger.

Non l'homme et la femme ne sont pas pareils. Oui, il serait temps, après avoir beaucoup déconstruit, d'accepter nos différences et d'aller de l'avant.
Ensemble.

***

Janine Boissard est née et a fait ses études à Paris. Très jeune, elle a choisi de se consacrer à l'écriture et publie son premier roman, "Driss", à vingt-deux ans chez René Julliard. Ce livre est signé, comme les trois suivants chez le même éditeur, de son nom de femme mariée : Janine Oriano. Toujours sous le nom d'Oriano, elle se lance dans le roman noir: "Un peu par jeu, parce que toutes les formes d'écriture m'intéressent, et aussi parce qu'on m'avait dit que c'était une façon de vivre de sa plume..." Elle est ainsi la première femme à entrer dans la fameuse "Série Noire" avec "B comme Baptiste".

En 1977, Janine Oriano reprend son nom de jeune fille pour publier aux éditions Fayard sa célèbre saga "L'Esprit de famille" (six volumes en tout, de 1977 à 1984). L'évolution de la société, les chambardements dans la famille, les problèmes de couple, ceux de l'adolescence, ceux de la femme moderne face au monde du travail sont ses thèmes favoris. En 1996, elle publie "Une Femme en blanc" (Robert Laffont), un formidable succès en librairie, traduit en Allemagne et en Italie; sans oublier la série télévisée en six épisodes, diffusée en 1997 sur France 2, avec Sandrine Bonnaire.

Également scénariste, adaptatrice, dialoguiste pour la télévision, Janine Boissard a publié à ce jour une trentaine de livres. Décorée des Palmes Académiques pour son action auprès de la jeunesse, elle vit de sa plume depuis vingt ans. L'écriture est, dit-elle, "à la fois ma passion, un métier exigeant et ma façon de respirer".

Quelques citations...

«Quand le père souffre, le fils déguste.»
[ Janine Boissard ] - Extrait de Laisse-moi te dire

***

«Si les femmes sont les plus fortes, c’est que les hommes ne peuvent oublier qu’elles leur ont donné la vie, et parfois l’élan pour avancer, seuls comme des grands. Et que le «seul» pose problème.»
[ Janine Boissard ] - Extrait de Laisse-moi te dire

***

J'apprécie  les romans de Janine Boissard...
J'aime sa façon de faire passer les sentiments...

***