IMGP7477

ZOE SHEPARD

Absolument dé-bor-dée !
ou le paradoxe du fonctionnaire

Comment faire
les 35 heures en... un mois !
*
ALBIN MICHEL

Dur, dur d'être fonctionnaire !

Embauchée après huit années d'études supérieures dans une mairie de province, Zoé Shepard a vite déchanté.
Plongée dans un univers où incompétence rime avec flagornerie, ses journées sont rythmées par des réunions où aucune décision n'est jamais prise, des rapports qu'elle doit rédiger en dix jours (quand deux heures suffisent), des pots de bienvenue, de départ, d'anniversaire.
Sans oublier les séminaires "de formation", les heures à potiner à la cantine et à la machine à café, les chefs "débordés" par les jeux en ligne et les préoccupantes interrogations de tous sur les destinations de vacances et autres RTT...
Chargée de mission dans un service fourre-tout, truqueuse patentée de notes administratives, G.O. pour délégations étrangères et hocheuse de tête en réunion, Zoé Shepard raconte avec un humour mordant ses tribulations de fonctionnaire désespérée dans un univers bien pire que tout ce que vous pouvier imaginer.

Un tout petit conseil :
"si vous ne l'avez pas encore lu..."
et bien LISEZ LE !

***

J'en profite pour vous indiquer ci-dessous quelques citations qui
ont "bercé" mon enfance...

Le travail

Pour montrer les bienfaits du travail on peut songer à la fable de LA FONTAINE : Le laboureur et ses enfants. Le laboureur invite ses enfants à l'effort :

"Travaillez, prenez de la peine :
C'est le fonds qui manque le moins."

Et le fabuliste conclut que

"...le travail est un trésor."

On peut aussi se souvenir de ce jugement de VOLTAIRE :

"Le travail éloigne de nous trois grands maux : l'ennui, le vice et le besoin."
Candide.

Et l'on peut réfléchir à cette pensée de PASCAL :

"Quand un soldat (ou un laboureur) se plaint de la peine qu'il a...
qu'on (le) mette sans rien faire."
Pensée.

6550